Nouvelles recettes

La farce à l'américaine

La farce à l'américaine


Pour la farce au pain de maïs, il est essentiel de griller le pain de maïs séché; cela l'empêchera de s'effondrer pendant le mélange.

Ingrédients

  • ¾ tasse (1½ bâtonnets) de beurre non salé, coupé en morceaux, divisé, et plus
  • 1 pain de maïs de 9 x 13 pouces, déchiré en morceaux de 1 pouce (environ 10 tasses), séché pendant la nuit
  • ⅓ tasse de pacanes hachées grossièrement
  • 12 onces de saucisses à déjeuner, boyaux retirés
  • 4 tasses de chou vert, tiges dures enlevées, déchirées en morceaux de 2 pouces
  • Sel casher, poivre fraîchement moulu
  • ¼ tasse de vinaigre de cidre de pomme
  • 2 gros œufs, battus pour mélanger
  • 2 tasses de bouillon de dinde ou de poulet (de préférence fait maison), et plus

Préparation de la recette

  • Préchauffer le four à 400°. Beurrer un 3-qt peu profond. plat allant au four et une feuille de papier d'aluminium. Faire griller les morceaux de pain de maïs sur 2 plaques à pâtisserie à rebords jusqu'à ce qu'ils soient dorés, de 8 à 10 minutes; placer le pain de maïs dans un très grand bol.

  • Baisser la température du four à 350°. Faire griller les pacanes sur une plaque à pâtisserie à rebord propre, en remuant une fois, jusqu'à ce qu'elles soient parfumées et légèrement noircies, de 8 à 10 minutes. Laisser refroidir; ajouter au bol avec le pain de maïs.

  • Entre-temps, chauffer l'huile dans une grande poêle à feu moyen-vif. Ajouter les saucisses et cuire, en remuant de temps en temps et en les cassant en petits morceaux avec une cuillère, jusqu'à ce qu'elles soient dorées et bien cuites, de 7 à 10 minutes. Transférer dans un bol avec le pain de maïs avec une écumoire.

  • Ajouter les oignons, le céleri et le chou vert dans la poêle, assaisonner de sel et de poivre et cuire, en remuant souvent, jusqu'à ce que les oignons soient dorés et tendres, de 10 à 12 minutes. Transférer dans un bol avec le pain de maïs.

  • Réduire le feu à moyen et cuire le vinaigre dans une poêle, en grattant les morceaux dorés, jusqu'à ce que presque tout se soit évaporé, environ 1 minute. Ajouter ½ tasse de beurre; cuire, en remuant, jusqu'à ce qu'il soit fondu. Arroser sur le mélange de pain de maïs.

  • Fouetter les œufs et 2 tasses de bouillon dans un bol moyen; verser sur le mélange de pain de maïs. Assaisonner avec du sel et du poivre et mélanger doucement, en ajoutant plus de bouillon de tasse à la fois au besoin (vous ne pouvez pas tout utiliser), jusqu'à ce que le tout soit combiné et que le pain de maïs soit hydraté. Mélanger soigneusement pour éviter de casser le pain de maïs en miettes. Transférer dans le plat de cuisson préparé et parsemer de ¼ tasse de beurre restant.

  • Couvrir de papier d'aluminium beurré; cuire jusqu'à ce qu'un couteau d'office inséré au centre en ressorte chaud, de 30 à 35 minutes. Augmenter la température du four à 450°. Découvrir et cuire jusqu'à ce que le dessus soit doré et croustillant, de 20 à 25 minutes. Laisser reposer 10 minutes avant de servir.

  • Avancez : La farce peut être assemblée 1 jour à l'avance. Couvrir et réfrigérer.

Section des critiques

Résumé de la recette

  • 12 cuillères à soupe de beurre non salé
  • 4 oignons (2 livres), pelés et coupés en dés de 1/4 po
  • 16 branches de céleri, coupées en dés de 1/4 po
  • 10 grandes feuilles de sauge fraîche, hachées, ou 2 cuillères à café de sauge séchée écrasée
  • 6 tasses de bouillon de poulet maison ou de bouillon de poulet en conserve à faible teneur en sodium, écrémé
  • 2 pains blancs rassis (environ 36 tranches), en croûte, coupés en cubes de 1 pouce
  • 2 cuillères à café de sel
  • 4 cuillères à café de poivre noir fraîchement moulu
  • 3 tasses (environ 2 bouquets) de persil plat frais haché grossièrement, feuilles
  • 2 tasses de pacanes, grillées et hachées (facultatif)
  • 2 tasses de cerises séchées (facultatif)

Faire fondre le beurre dans une grande poêle. Ajouter les oignons et le céleri et cuire à feu moyen jusqu'à ce que les oignons soient translucides, environ 10 minutes. Ajouter la sauge, mélanger et cuire 3 à 4 minutes. Ajouter 1/2 tasse de bouillon et bien mélanger. Cuire environ 5 minutes, jusqu'à ce que le liquide ait réduit de moitié.

Transférer le mélange d'oignons dans un grand bol à mélanger. Ajouter tous les ingrédients restants, y compris le mélange de bouillon restant à combiner.


Comment faire du pain de maïs américain

Mamie appellerait les résultats de cette recette de pain de maïs américain “Johnny Cake” ou “hoecake”. Selon Wikipédia, Hoecake est une bouillie de semoule de maïs frite, qui est faite de semoule de maïs jaune ou blanche mélangée avec du sel et de l'eau chaude ou du lait, et parfois sucrée. Notre version est bien plus attrayante que cette description !

Cliquez pour acheter notre semoule de maïs préférée, Natco.

Traditionnellement, le pain de maïs américain est fait dans un moule en fonte (comme celui-ci) mais nous aimons faire le nôtre en muffins. Surtout, pour le contrôle des portions. Une poêle entière de pain de maïs peut rapidement disparaître et les muffins peuvent être facilement comptés donc on sait s'arrêter à deux (ou trois).


Avis sur ce livre

Brandy snaps

Cuisine

Le cognac est un excellent cookie et il n'est pas trop difficile à préparer une fois que vous avez pris le coup. Le croustillant lui-même est délicieux et addictif.

  • ISBN 10 0679450815
  • ISBN 13 9780679450818
  • ISBN liés
    • 9780553568813 Broché (États-Unis) 01/08/1994
    • 9780553208146 Broché (États-Unis) 1/11/1993
    • 9780394567884 Broché (Royaume-Uni) 30/09/1994

    Triche de farce sur le dessus de la cuisinière

    L'appelez-vous farce ou vinaigrette? Nous l'appelons farce dans notre foyer, et Stove Top est le favori de la famille. Cela semble être une triche d'utiliser de la farce d'une boîte pendant les vacances, mais ma famille n'utilisera rien d'autre. Je pense que le trafiquer légèrement est un excellent moyen de l'habiller et j'espère que vos invités ne pourront pas le distinguer d'une boîte ! Joyeuses Fêtes à toi et aux tiens !

    Notre article vedette cette semaine :


    La farce à l'américaine - Recettes

    Plus à venir bientôt — mais je voulais juste poster que j'ai enfin trouvé un moule à gâteau Golden Rod (comme on le voit ici)! Quand il sera là, je posterai quelques photos. Et bientôt, j'essaierai de faire du gâteau au bâton d'or ou des triangles Waldorf.

    Cette lithographie date de 1918. La bibliothèque publique de Boston, qui a gentiment posté cela sur son flux Flickr, note que le maïs est intervenu pendant la Première Guerre mondiale pour remplacer le blé et le sucre, qui étaient tous deux rationnés.

    Maintenant, le rationnement est terminé depuis longtemps, mais les produits à base de maïs sont plus abondants que jamais dans le régime américain.

    Le Nord-Ouest commence cependant à s'agiter. La Crescent Manufacturing Company a changé l'aiguille de la victrola lorsqu'elle a démontré que Mapleine était convoitée par les détaillants nationaux dès qu'ils l'ont appris grâce aux campagnes publicitaires nationales lancées il y a douze ans. En 1910, des publicités pour Mapleine paraissent dans Bon entretien de votre maison, Le designer, Compagnon de maison pour femmes, Mesdames’ Home Journal, et Dames Monde. Carnation Milk a utilisé une aiguille au ton fort et est devenu un produit national à peu près au même moment.
    — “La publicité compte,” Le journal de Washington, mai 1923.

    Dans la première partie de notre série sur Mapleine, je vous ai donné un aperçu du produit et de la bataille de la Crescent Manufacturing Company avec le gouvernement américain au sujet de l'étiquetage. Après avoir conclu un accord avec le gouvernement fédéral qui leur a permis de continuer à utiliser le nom Mapleine, il n'y avait plus moyen de les retenir. Comme l'indique la citation ci-dessus, ils ont commencé à faire de la publicité à l'échelle nationale et Mapleine a décollé.

    La première partie du 20ème siècle a vu deux guerres mondiales et une Grande Dépression. Un produit qui permettait aux ménagères, aux campeurs et à tous les autres amateurs d'érable de faire un sirop qui avait bon goût mais était beaucoup moins cher que le véritable érable était parfait pour l'époque, et Crescent s'assurait que tout le monde le sache.

    Au début des années 1910, Mapleine a été promue sous le nom de « La saveur de luxe ». Les annonces, puis et plus tard, ont souvent présenté des recettes. Voici une annonce de 1912 de Recueil littéraire avec une recette simple pour le remplissage de gâteau.

    • 2 tasses de sucre granulé
    • 3/4 tasse de lait
    • un morceau de beurre de la taille d'une noix
    • 1 cuillère à café d'érable

    Jessie : une variété de fraises illustrée dans The ABC of Strawberry Culture for Farmers, Village People, and Small Growers, par T. B. Terry et A. I. Root, publié en 1902.

    Nous sommes en juin, ce qui signifie que c'est la saison des fraises ! (Eh bien, c'est généralement le cas. Cette année, le temps du Nord-Ouest a été exceptionnellement froid, et je parie donc que les fraises sont en retard.) Si c'est la saison des fraises, il est temps pour un festival de la fraise, avec quelques recettes de fraises et idées de menus !

    Il y a 110 ans en juin 1901, Bon entretien de votre maison a publié « Festivals du XXe siècle : le festival de la fraise », suggérant que les festivals devraient avoir lieu un soir au clair de lune et meublés de tables avec de fines nappes en lin blanc et des décorations en fougère. La vaisselle doit être rouge fraise, verte et blanche.

    La pièce maîtresse suggérée (qui devrait avoir une place d'honneur) semble assez belle pour une soirée au crépuscule d'été :

    “Dans un endroit bien en vue, dressez une table contenant un bol en verre de frappe à la fraise ou de limonade, à servir dans de petites tasses en verre. Un bloc de glace évidé, avec une bougie rose allumée à l'intérieur, peut être placé au centre du bol, et la frappe entassée autour de la glace, assurant la fraîcheur. Décorez la table avec des vignes de fraises ou des fougères et demandez à deux jeunes filles en robe blanche de servir le frappé.”

    Voici la recette donnée quelques pages plus loin pour le frappé :

    • 4 tasses d'eau
    • 2 tasses de sucre
    • Jus de 6 citrons
    • 4 tasses de fraises fraîches en purée

    Bon entretien de votre maisonLe menu suggéré par l'événement pour l'événement peut être légèrement différent d'un menu moderne, mais pas vraiment :

    MENU DU FESTIVAL DE LA FRAISE

    Jambon froid Rouleaux de langue froide
    Pommes de terre Saratoga Salade de tomates Craquelins
    Cornichons Radis Pimolas
    Shortcakes sucrés individuels Fraises et crème
    Glace à la fraise Eclairs à la fraise
    Gâteau éponge Gâteau des anges Petits gâteaux
    Café Chocolat

    Le magazine a également fourni quelques recettes de gâteaux et de conserves à vendre au festival. Voici un exemple :

    • 1 tasse d'eau bouillante
    • 1/4 tasse de beurre
    • Un grain de sel
    • 1 tasse de farine
    • 4 œufs
    • fraises sucrées ou confiture
    • glaçage bouilli coloré au jus de fraise

    Je prévois d'essayer celui-ci et je ferai un retour.

    (Note éditoriale 1 : les pimolas semblent être ce que nous appelons probablement piments aujourd'hui — olives farcies aux poivrons doux. Peut-être que le mot est un portemanteau de “pimiento-olives”? De nombreux menus de cette période les énumèrent comme “pim-olas.”)

    (Note éditoriale 2 : le formatage des recettes est destiné à être compatible avec le nouveau système d'affichage des recettes de Google. Bien que le formatage soit légèrement différent de l'original de 1901, le libellé des instructions de recette reste inchangé.)

    Ne vous inquiétez pas, les parties 2 et 3 de “Oh, Mapleine!” arrivent bientôt. Mais j'ai trouvé quelques autres choses que je pensais être intéressantes, et je ne voulais pas attendre pour les publier.

    L'année dernière, j'ai posté sur le livre de cuisine Cuisine mexicaine pour les foyers américains (édition 1936), et plus tard j'ai essayé une recette du livre pour “Enchiladas, Mexican Style” qui s'est avérée excellente.

    L'utilisateur de Flickr Eudaemonius a publié une version complète de l'édition 1932 du même livre de cuisine. Son design est beaucoup plus coloré et flamboyant que la copie de 1936 que j'ai la mienne, peut-être, reflète un peu plus l'austérité de l'ère de la Dépression. Il n'inclut pas les titres bilingues contenus dans la dernière édition. L'exemplaire de 1932 ne contient pas non plus toutes les recettes. Il est peut-être plus court (je ne trouve pas le mien pour vérifier pour le moment), mais il n'inclut certainement pas les enchiladas empilées que j'ai faites à partir de l'autre livre. Il contient des recettes telles que “Mexican Rarebit, ” “Chili and Rice Cones,” et “Mexican Chop Suey.”

    Oui, vous avez bien lu. Voici!

    • 4 cuillères à soupe de beurre
    • 2 petits oignons, hachés
    • 3 morceaux de céleri, hachés
    • 1 poivron vert, haché
    • 1 lb de hamburger
    • 1 boîte n°1 de purée de tomates
    • 1 t. sel
    • 1 boîte n°2 de spaghettis Gebhardt

    Mexicain? Probablement pas tellement. Mais cela me rappelle certaines des casseroles que ma mère préparait dans les années 1970.

    Un autre site que je voulais vous indiquer est La Cocina Historica, un projet du département des collections spéciales de l'Université du Texas à San Antonio. Le blog présente des recettes de la collection de livres de cuisine mexicaine de l'université. Ils ont plus de 900 livres de cuisine mexicains, texans et sud-ouest en espagnol et en anglais, datant de 1789-2010. La collection comprend des livres de cuisine imprimés ainsi que des manuscrits manuscrits. Les blogueurs (plusieurs personnes contribuent au site) testent les recettes et décrivent le résultat.

    Je pense que “Huevos al Estilo Español” (1908) sonne bien, mais c'est probablement parce que c'est déjà assez proche de ma recette de burrito pour le petit-déjeuner. Je mélange juste cette garniture et l'enveloppe dans des tortillas.

    (Note éditoriale : ce message a été légèrement modifié le 17 mai 2011 pour inclure un nouveau format de recette compatible avec le système d'affichage des recettes de Google.)

    Les arômes d'imitation ont tendance à être mal vus de nos jours, ou, du moins, pas très respectés. Personne ne veut des bonbons au chocolat s'il peut avoir du vrai chocolat à la place. Mais il existe une saveur d'imitation qui est couramment consommée sans se plaindre aux États-Unis et au Canada : l'érable.

    Le sirop d'érable que la plupart des gens ont sur leurs crêpes et leurs gaufres n'est pas du tout fait d'érable. (Aux États-Unis, si l'étiquette l'appelle « sirop d'érable », « onde sirop c'est le truc artificiel.) Il a un goût assez similaire au sirop d'érable, et c'est bien pour ce que c'est, mais c'est toujours une imitation. La plupart des sirops pour crêpes d'épicerie, comme vous pouvez le voir ici sur le site Web de tante Jemima, sont du sirop de maïs avec des colorants, des conservateurs et des arômes naturels et artificiels ajoutés.

    Tout au long du 20e siècle, cependant, de nombreuses ménagères ont fabriqué un sirop d'érable artificiel beaucoup plus simple avec seulement trois ingrédients : du sucre cristallisé, de l'eau et l'extrait de saveur. Érable.

    Mapleine était (et est) un produit de la Crescent Manufacturing Company dans ma ville natale de Seattle, Washington. En 1905, un chimiste de Crescent a inventé l'érable, « un extrait végétal sain, fabriqué à partir de racines et d'herbes » (selon une annonce de 1906 dans Le mensuel du Pacifique, illustré à droite). La formule a toujours été secrète, mais un emballage moderne de Mapleine répertorie les ingrédients suivants : “Eau, arômes naturels, colorant caramel, alcool (7 %), acide phosphorique, vanilline et agents de sulfitage.”

    Annonce de 1906, The Pacific Monthly

    Le gouvernement des États-Unis a contesté l'emballage du Crescent et, en 1909, l'affaire États-Unis d'Amérique contre 300 cas de « Mapleine » s'est retrouvée devant les tribunaux. Le gouvernement a accusé les caisses d'être illégalement étiquetées « Croissant d'érable » à l'extérieur et que ces mots indiqueraient que le produit contenait de l'érable. Crescent a soutenu que l'étiquetage des cartons et des bouteilles à l'intérieur les cas, qui indiquaient « l'érable, un produit végétal produisant une saveur semblable à l'érable », devraient être pris en considération. (Cette défense de Mapleine d'un point de vue local de Seattle, à partir d'un numéro de 1909 de La côte, est une lecture intéressante.)

    Un jury a déclaré Crescent coupable d'une mauvaise image de marque, après quoi l'entreprise a conclu un accord avec le gouvernement selon lequel le nom « Mapleine » pourrait continuer à être utilisé, tant que tout l'étiquetage a été modifié pour montrer clairement que le produit était une imitation d'arôme d'érable. . Les modifications ont été apportées et Mapleine est restée sur le marché.

    Cette publicité de 1908, publiée le même mois au cours de laquelle ces 300 caisses de Mapleine ont été saisies à Chicago sous l'accusation de mauvaise marque, montre que Crescent prenait déjà soin d'étiqueter clairement les bouteilles et les publicités. L'annonce mène avec le paragraphe pas particulièrement attrayant “Mapleine n'a rien à voir avec le sirop d'érable—sauf la saveur. Ce n'est pas non plus un substitut ou même une imitation du sirop d'érable, mais un arôme original avec la véritable saveur d'érable. La bouteille illustrée contient maintenant un avertissement clair.

    En 1909, Crescent a organisé une grande exposition de Mapleine à l'exposition Alaska-Yukon-Pacific à Seattle, et a décrit Mapleine, peut-être avec un peu d'exagération, comme un "mot domestique" qui a répandu la renommée de Seattle dans l'ensemble de l'Ouest. hémisphère.” Le stand de l'AYP, situé entre les stands de Carnation Milk (également un produit local, à l'époque, mais appartenant actuellement à Nestlé) et Jell-O, était fièrement marqué “Seattle, Wash.” en gros caractères.* Mapleine est toujours vendue aujourd'hui, mais Crescent a été vendue à McCormick and Company, Inc. de Baltimore, Maryland en 1989, et Mapleine ne fait plus la promotion de Seattle sur ses emballages.

    Au cours des décennies suivantes, la frugalité de la guerre et de la dépression, ainsi que de nombreuses publicités et livrets de recettes de Crescent, ont rendu Mapleine encore plus populaire. Dans la partie 2 de cette série, je publierai des publicités et des recettes de l'apogée de Mapleine dans la partie 3, je ferai une tarte à l'érable.

    Crescent&# 039s Mapleine affichage à l'exposition Alaska-Yukon-Pacific à Seattle, 1909.

    *(Note éditoriale ajoutée après la publication de cet article.) Après un examen plus approfondi de la photo, il semble possible que le lettrage "Seattle, Wash." sur le stand ait été ajouté à la photo après retouche. Cependant, je ne peux pas en être certain. L'Université de Washington a une photo du même stand, mais non seulement cette zone du stand a été clairement retouchée dans la copie UW, mais il existe d'autres petites différences qui donnent l'impression que les photos ont été prises à des moments différents, donc la photo UW ne confirme pas forcément quoi que ce soit.

    J'ai un certain intérêt pour les vieilles recettes de coupes glacées et de sodas de l'époque des fontaines à soda. En plus des coupes glacées au chocolat et des bananes fendues que l'on trouve encore dans les restaurants d'aujourd'hui, vous trouverez des confiseries plus inhabituelles telles qu'une coupe coupe à la rose avec vinaigrette à la rose, une coupe raisin maltée au jus de raisin et au lait malté, et une crème de fruits aux fruits. Salade de menthe avec feuilles de laitue, glace vanille, salade de fruits et sirop de crème de menthe.

    Ce qui précède est un peu inhabituel pour les goûts modernes, mais ils ne semblent pas tous cette étrange, vraiment. (Ou peut-être que je suis trop habitué à parcourir de vieux livres de cuisine.) Mais ensuite, je suis tombé sur cette recette de soda dans Le manuel standard des sodas et autres boissons, 1897:

    • Jus de palourdes, 1 1/2 fl. once.
    • Lait, froid, 2 fl. once.
    • Eau gazéifiée, jet grossier, suffisant pour remplir un verre de 8 onces

    Ce n'est évidemment pas un dessert sucré. Quelqu'un ose l'essayer et faire un retour ? Je ne pense pas pouvoir le faire.

    J'ai vu pas mal de recettes de boissons chaudes avec du bouillon de palourdes, du lait ou de la crème et de l'eau chaude (voir l'ancienne publicité ci-dessous), et cela ne semble pas aussi étrange que cela ressemble à de la soupe. Mais le soda aux palourdes froid et gazéifié ?

    Bouillon de palourdes annoncé dans The National Druggist, 1900.

    La recette ci-dessus est de Ménage moderne, décembre 1905. Vous aurez peut-être du mal à lire. Voici ce qu'il comprend :

    Huîtres sur Demi-Coquille Tranches de Citron
    Bâtonnets de pain de soupe clair
    Vivaneau rouge au four, sauce au persil
    Salade de concombre
    Oie Rôtie, Compote De Pommes
    Panais bouillis de pommes de terre en riz
    Sorbet à l'Orange
    Cuisse de chevreuil rôtie
    Gelée d'épine-vinette
    Laitue Habillée
    Pudding aux prunes, sauce dure
    Crème glacée à la pêche en bâtonnets
    Gâteau Café

    En décembre 1901, Cuisine américaine magazine a fourni quatre menus distincts pour le dîner de Noël. Les huîtres crues, le homard Newburg et la caille grillée sont inclus aux côtés de la dinde rôtie que nous connaissons mieux à Noël aujourd'hui. Les voici, formatées comme dans le magazine :

    PAMPLEMOUSSE.
    POULET CONSOMMÉ. AMANDES SALÉES.
    HOMARD NEWBURG.
    CAILLES GRILLÉES. SAUCE AUX CHAMPIGNONS.
    HERBET ANANAS.
    OIE RTI. FARCE À LA CHÂTAIGNE.
    SALADE DE POMMES. CROQUETTES DE PATATE DOUCE.
    PLUM PUDDING.
    TARTE MARLBORO. DES NOISETTES. RAISINS SECS.
    CAFÉ.

    SOUPE D'HUÎTRE.
    CÉLERI. OLIVES. GAUFRES BRUNES.
    FARCE À L'OIGNON. OIE RTI. COMPOTE DE POMMES.
    PATATES DOUCES GLACÉES. NAVETS.
    GLACE AU CITRON.
    CROQUETTES DE POULET.
    SALADE DE POMMES ET CÉLERI.
    PLUM PUDDING. TARTE HACHÉE.
    GELÉE DE CITRON. GÂTEAUX DE REINE AU CITRON.
    DES NOISETTES. RENDEZ-VOUS. CAFÉ.
    POMMES. DES ORANGES.

    HUÎTRES CRUES.
    SOUPE JULIENNE. CÉLERI.
    COCHON RÔTI. POMMES DE TERRE FARCIES. OIGNONS.
    COMPOTE DE POMMES.
    Dinde bouillie. CROQUETTES DE POMMES DE TERRE.
    ÉPINARDS MOULÉS.
    GAUFRES. SALADE DE LAITUE. DU FROMAGE.
    CRÈME NAPOLITAINE. GÂTEAU.
    CAFÉ.

    HUÎTRES CRUES.
    CONSOMMÉ. ROULEAUX. CÉLERI. OLIVES.
    DINDE RÔTIE. PURÉE DE POMME DE TERRE.
    ÉCRASER. OIGNONS. PATATES DOUCES BRUNES.
    HERBET ANANAS.
    TUTTI FRUTTI. GELÉE DE CANNEBERGES.
    TARTE HACHÉE. PLUM PUDDING.
    LES RAISINS. FIGUES. RENDEZ-VOUS.
    DES NOISETTES. DES BONBONS.
    DES ORANGES. POMMES.
    CAFÉ.

    Enfin, le végétarisme n'est pas nouveau. Cuisine sans viande par Maria McIlvaine Gillmore a été publié en 1914, et comprend plusieurs menus de vacances, tels que :

    MENU DE NOEL
    Salpicon de fruits
    Biscuit de riz à la tomate
    Radis Pignons Olives Mûres
    Curry Légumes Sauce Concombres En Dés
    Pommes de terre à la Maître d'Hôtel
    Sauce Aux Canneberges Aux Oignons Espagnols
    Gaufrettes à la salade de pommes et de céleri
    Crème glacée au caramel Fromage à la crème de fruits assortis sur gaufrettes

    Peut-être que certains de ces menus vous inciteront à ajouter de la nourriture de Noël à l'ancienne à vos repas des Fêtes cette année.

    En parcourant Google Books (quelque chose que je passe beaucoup trop de temps à faire), je suis tombé sur un article intéressant d'un numéro de 1914 de Cuisine américaine. À l'époque, la Première Guerre mondiale venait d'éclater en Europe, mais les États-Unis restaient officiellement neutres.

    Dans cet article, une famille américaine déclare la guerre aux aliments importés coûteux et convertit le menu de Noël de l'année précédente en un festin cultivé aux États-Unis pour 1914. Conformément à la position de neutralité de la nation, toutes les traces de contenu étranger sont supprimées, même le plum pudding anglais et le mot français “menu.”.Mais même en 1914, les Américains ne pouvaient pas se passer de leur café.

    Censure du dîner de Noël

    Par Stella Burke May, Cuisine américaine, décembre 1914

    L'état de guerre régnait dans la maison jusque-là paisible de l'Américain John Smith, car Mme John Smith, généralissime de la cuisine, avait déclaré la guerre aux produits alimentaires étrangers.

    Parmi les causes qui ont conduit à cette déclaration, il y avait, premièrement, que la maison Smith était constamment menacée par la flotte aérienne de produits importés, qui avait largué une bombe à coût de vie élevé sur son département de l'économat, et deuxièmement cette invasion étrangère, au cours des douze derniers mois, avait presque détruit le trésor de John Smith.

    Preuve de cette dernière accusation, Mme Smith a produit son menu de Noël de l'année précédente, qui montrait l'élément étranger en forte suprématie.

    Sentant le besoin du soutien d'un allié puissant, elle a appelé son mari depuis son journal du soir et lui a montré la programmation de son dîner de Noël de l'année dernière.

    « Les nuances du père de son pays », s'est exclamé John en jetant un coup d'œil sur la carte. “Pas étonnant qu'ils aient eu la guerre en Europe !”

    Voici ce qu'il a lu :

    Ainsi, alors même que le censeur de la presse européenne, crayon à la main, parcourt ses dépêches de guerre, en supprimant un mot ici, une phrase là, de peur que son propre pays ne paraisse désavantagé ou que l'ennemi ne profite du contexte, Mme John Smith passer en revue son menu de Noël, en éliminant toutes les combinaisons et condiments étrangers, et en évitant les hauts C d'antan tels que les canapés, les consommés et les cafés, ce censeur américain a effacé toute trace de domination étrangère , et a lancé son transport sur les eaux neutres du cocktail au café.

    Avec patriotisme et ingéniosité, elle s'est attelée à préparer un dîner qui pourrait rester à découvert au passage du drapeau.

    “J'éviterai même l'apparence de partisanerie (sic), ” se dit-elle, “et même pas appeler ça un menu. Ce sera une facture cette année.”

    "Et il ne doit y avoir aucune saveur étrangère, pas de paprika, pas d'huile d'olive française ou italienne dans la salade, pas de vins ou de brandys importés."

    Ils ont tous deux convenu qu'un canapé était décidément de la contrebande, et bien qu'il puisse servir s'il était déguisé sous le titre d'apéritif, a estimé que les huîtres de Baltimore étaient servies sur leur coquille d'origine, avec du raifort de l'Iowa, du ketchup d'Oklahoma et de fines tranches de Californie. citron serait en stricte neutralité.

    Le consommé devait devenir une soupe pas même un bouillon, mais une simple soupe de légumes, et les asperges semblaient répondre à toutes les lois maritimes.

    Si le marché offrait des radis frais, ils seraient ajoutés à la soupe, mais en aucun cas les olives espagnoles ne passeraient le cap. En fait, tous les “hors-d’œuvres” étaient désormais des “hors de combat.”

    Le plat de poisson a été abandonné comme une extravagance, puisque les huîtres devaient ouvrir le repas, donc le beurre du maître d'hôtel a été ainsi éliminé.

    “Comment cela serait-il d'acheter la dinde sur le ‘hoof’ cette année ?” a demandé son mari. “Je vais le tuer et le cueillir à sec et vous pouvez le suspendre au réfrigérateur pendant quelques jours avant Noël.”

    “Turquie ! Turquie ! s'exclama sa femme avec un étonnement suprême. « Pourquoi, John Smith, nous n'allons pas avoir une volaille avec un nom étranger comme ça. Nous allons avoir de l'oie rôtie, avec une farce aux marrons.

    Pour le plat principal, ce serait donc de l'oie rôtie, farcie de châtaignes et de pommes de terre.

    "Rappelez-vous, a prévenu John, "il n'y aura pas de légume avec un nom étranger comme les pommes de terre irlandaises. , frites allemandes, gratinées, O’Brien, Hongroise” elle a débarqué aux patates douces, à la mode du Sud, et a ajouté ceci à sa carte.

    Les choux de Bruxelles ont fait l'objet du même acte d'accusation. « J'ai toujours pensé que les choux de Bruxelles n'étaient qu'une sorte de « babes-in-the-wood » chou qui s'égarait, alors je pense que nous n'aurons qu'un chou à la crème et qu'on en aura fini avec. »

    "Les oignons devraient passer sans enquête", a déclaré John en la regardant écrire "oignons cuits au four", mais assurez-vous qu'ils ne sont pas des bermudas et qu'ils n'ont aucune saveur étrangère.

    Ensuite, la canneberge frappée a été dépouillée de son apparence extraterrestre et est apparue dans un moule à la maison sous forme de gelée de canneberge moulée, et il était entendu qu'elle devait être cultivée dans le Wisconsin.

    De petits rouleaux légers à base de farine de Minneapolis seraient servis avec le plat de viande.

    Le plat de salade a été rapidement éliminé. A la suite du dîner de l'année précédente, elle a choisi une salade de pommes, céleri et noix dans des coupes de laitue en cœur. Elle insistait sur les pommes Jonathan de New York, le céleri du Michigan, les noix de l'Illinois et la laitue de Floride, servis avec une vinaigrette à la crème. Au lieu du fromage de Neufchâtel, elle servirait du fromage cottage étalé entre de fines tranches de pain brun, avec la salade. Le céleri « péril jaune » était, bien sûr, tabou.

    « Je ne vois pas pourquoi ils ont toujours du pudding aux prunes anglais, alors que la tarte hachée de la Nouvelle-Angleterre contient toutes les « trucs dont sont faits les rêves », a déclaré John, et, son commissaire général étant d'accord avec lui, a résolu de avoir une tarte hachée de la Nouvelle-Angleterre avec du pudding congelé.

    Pour les noix, elle a sélectionné des noix de pécan Georgia en coque de papier. Ceux-ci, avec des oranges mandarines de Floride et des raisins secs de Californie, sembleraient suffisamment "censurés".

    Et enfin, bien sûr, du café en demi-tasse, avec du sucre de Louisiane et de la crème maison. Elle s'est rendu compte qu'elle devait faire appel à ses voisins d'Amérique du Sud pour le café, mais ils ont tous deux convenu que le café du Brésil dans un percolateur du Connecticut devrait passer la critique la plus captivante.

    En assemblant son dîner national, voici ce qu'elle a produit :

    Dîner de Noël, 1914.
    Plan américain.

    Huîtres de Baltimore sur demi-coquille
    Servi avec raifort, ketchup et citron tranché mince
    Soupe d'aspèrges
    Gaufrettes Salées Radis Frais
    Oie Rôtie
    Farce aux châtaignes
    Patates douces de l'Alabama, style du sud
    Chou à la crème d'oignons au four
    Gelée de canneberges dans des moules
    Petits rouleaux légers
    Salade pomme-céleri-noix dans des coupes de laitue coeur
    Sandwichs au pain brun et au fromage cottage
    Tarte hachée de la Nouvelle-Angleterre
    Pudding surgelé
    Mandarines de Floride Géorgie Noix de pécan décortiquées Raisins de Californie
    Demi tasses de café
    Crème au sucre de Louisiane

    Ainsi, dépouillée de ses vêtements étrangers et vêtue d'une toute nouvelle robe avec une belle finition domestique, nous assistons au dîner de Noël américain pour les Américains à la maison, et pendant que nous saluons nos invités, l'Américain John Smith insèrera une nouvelle aiguille et démarrer “La bannière étoilée.”

    Cuisine américaine n'a peut-être pas pris cela très au sérieux. Les recettes qu'ils fournissent plus loin dans le numéro contiennent bon nombre des verboten saveurs étrangères.

    (Vous voulez voir d'autres menus de Noël ? Restez à l'écoute. J'en publierai d'autres plus tard dans la journée.)

    En janvier, j'ai discuté du Golden Rod Cake et du moule utilisé pour le cuire. Nous avons trouvé plusieurs recettes, mais nous nous sommes interrogés sur l'apparence du gâteau et sur l'origine du nom. Depuis, j'ai trouvé un peu plus d'informations sur ce gâteau insaisissable.

    Cette photo des Triangles de Waldorf et de leur plateau triangulaire est de Cuisine américaine, avril 1921, p. 680. Il accompagne cette recette :

    Triangles de Waldorf

    Battez les jaunes de six œufs très légers en incorporant progressivement à ceux-ci une demi-tasse de sucre semoule, puis deux cuillerées à soupe de jus d'orange. Enfin, ajoutez une demi-tasse de farine tamisée, tamisée à nouveau avec une cuillère à café rase de levure chimique et quelques grains de sel. Mettre le mélange dans des moules Waldorf Triangle et cuire à four moyen. Dès que les gâteaux sont sortis de la poêle, recouvrez les côtés de glaçage bouilli et saupoudrez de pistaches finement hachées.

    Cela devrait vous sembler familier, car c'est presque mot pour mot la même recette que la recette "Goldenrod Cake for Charlotte Russe Molds and Waldorf Triangles" que la Boston Cooking School a publiée dans une version antérieure de leur magazine en 1904 et 1905, et que j'ai inclus dans mon message précédent. L'une des recettes de 1904-1905 comprend le glaçage bouilli et les pistaches, mais pas l'autre. Les anciennes recettes ne font pas non plus référence aux casseroles par leur nom en tant que « poêles triangulaires Waldorf ».

    Le titre des premières recettes de la Boston Cooking School semble être assez clair qu'il s'agit d'une recette de Goldenrod Cake qui peut être utilisée pour faire des triangles Waldorf. Cependant, d'autres recettes anciennes ne mentionnent pas les pistaches et mentionnent fréquemment le glaçage à l'orange.

    The Rocky Mountain Cook Book : pour une cuisine en haute altitude (édition 1918 d'un livre de cuisine 1903) comprend une recette presque identique à la recette BCS :

    Gâteau au bâton d'or.

    Battez les jaunes de six œufs jusqu'à ce qu'ils soient légèrement mélangés à ces une demi-tasse de sucre, puis deux cuillères à soupe de jus d'orange et une demi-tasse de farine tamisée, tamisée à nouveau avec une cuillère à café rase de levure chimique et un quart de cuillère à café de sel cuire en petits gâteaux et couvrir de glaçage à l'orange.

    C'est le même que le BCS “Goldenrod Cake for Charlotte Russe Molds et Waldorf Triangles” et le plus tard Cuisine américaine “Recette des Triangles Waldorf”, à une exception près — la fin. Aucune mention de glaçage bouilli saupoudré de pistaches, juste du glaçage à l'orange. Les pistaches pourraient-elles être la caractéristique déterminante des Triangles Waldorf ? L'une des recettes BCS ne les mentionne pas non plus. Peut-être que les gâteaux sont des Golden Rod Cakes s'ils ont un glaçage à l'orange (ou aucun?) Et des Triangles Waldorf s'ils ont des pistaches.

    (Par ailleurs, l'auteur de Le livre de cuisine des montagnes Rocheuses, Caroline Trask Norton, était diplômée de la Boston School of Domestic Science, il ne devrait donc pas être surprenant que la recette soit similaire à la version BCS.)

    La recette en 365 recettes à l'orange : une recette à l'orange pour tous les jours de l'année s'appelle “Goldenrod Cake” et dit “Cuisine dans des moules à verge d'or et lorsque la glace est froide avec le glaçage suivant,” décrit un glaçage à base de zeste d'orange, d'œuf, de sucre, d'eau, de jus d'orange et de citron, et “sucre pour faire aussi épais que le fondant.” Le glaçage est ensuite coloré en orange.

    Il y a quelques autres références à ces recettes qui pourraient clarifier la situation, ou peut-être simplement la brouiller davantage.

    Le magazine Boston Cooking School Octobre 1905, p.174, a cette recette :

    Triangles de Waldorf

    Préparez le mélange de gâteau de verge d'or donné à la page 91 du numéro d'août-septembre 1904 du magazine. Faites-le cuire dans des moules en verge d'or (il faudra deux moules contenant chacun six triangles). When the cakes are baked, cover the sides with confectioner’s frosting or with fondant, then sprinkle with blanched pistachio nuts, chopped fine.

    The implication here is that Golden Rod cakes become Waldorf Triangles by the addition of frosting and chopped pistachios.

    Then there is What To Cook and How To Cook It 1899, by Mrs. W. A. Johnson of Paris, Kentucky. In the appendix, on page 282-283, we find:

    Waldorf Triangles or Golden Rod Cake.

    One-fourth cup of butter, one cup of confectioner’s sugar, one-half cup of milk, two cups of flour, one level teaspoon of baking powder, two eggs, the grated rind and juice of one orange. Bake in orange quarter baking pans. Put a small quantity in each section and spread evenly. Spread orange icing over each triangle, made by mixing confectioner’s sugar with enough orange
    juice to spread evenly.

    Well, there’s the orange icing. No pistachios this time. And the title calls these either Waldorf Triangles ou Golden Rod Cake, implying that they are alternate names for the same thing.

    And then I found this photograph in the 1906 Table Talk Illustrated Cook Book:

    The text reads: “Two new cake forms are on the market. Orange slices and Golden Rod pans. The former cakes are covered after baking with orange flavored icing. The Golden Rod cakes are iced in white and decorated with fancy candies and citron.” Here the Golden Rod cakes aren’t the orange ones, but they don’t have pistachios, either. No reference is made to Waldorf Triangles.

    (I could go on. There are the German-American versions from Praktischer Ratgeber für Conditoren, Cakebäcker und Brotbäcker und Candy-Macher/Practical Manual for Confectioners, Pastrycooks and Bakers and Candy Makers, 1912, that parallel the 1890s versions I found in my previous post, and one of which specifically calls for “three-cornered, long pans” [“long” is left out of the English translation on that page, but it’s there in the German].)

    My thought, after all of this, is that Golden Rod/Goldenrod Cakes are probably the basic triangular cakes, usually iced with orange icing (and perhaps frequently conflated with the Orange Slice cakes which had a slightly different pan, but could also be made in the Golden Rod pan), and that Waldorf Triangles were a variation (presumably originating at the Waldorf Hotel?) that had pistachios and were not orange. This is really only speculation, subject to change as I find more information. I look forward to finding more versions of these recipes and researching this further, and to possibly trying the recipe one of these days.

    I’m also looking forward to finding one of the darn pans! No luck so far.


    ROASTED CHESTNUT STUFFING

    Ingrédients
    • 1½ pounds local chestnuts
    • 1/2 cup (1 stick) butter
    • 2 onions, peeled and chopped
    • 5 celery stalks, chopped
    • 1 yellow or orange or red bell pepper, chopped
    • 8 cups cubed and toasted day-old bread
    • 3 tablespoons minced fresh parsley
    • 3 tablespoons minced fresh sage
    • 2 tablespoons minced fresh thyme
    • 1 tablespoon minced fresh rosemary
    • 1 teaspoon kosher salt
    • 1/2 teaspoon freshly ground black pepper
    • 1½ cups Chicken Stock or Vegetable Stock

    instructions
    1.
    Roast the chestnuts: Carve an X into each chestnut using a sharp paring knife. Soak the chestnuts for 30 minutes in a bowl of water. Préchauffer le four à 350 °F. Drain the chestnuts and place them on a baking sheet. Bake the chestnuts for 25 to 30 minutes, remove them from the oven, and immediately peel them, using gloves if necessary. If chestnuts are not peeled while they are still hot, you will have a very hard time peeling them. When they are peeled, chop the nutmeats roughly. Vous devriez avoir environ 2 tasses.

    2. Reduce the oven to 325°F. Melt the butter in a large skillet over low to medium heat. Add the onions, celery, and bell pepper, and saute until the onions are translucent, about 4 minutes. Add the bread, parsley, sage, thyme, rosemary, salt, and pepper, and toss to blend. Add the chestnuts and the broth, tossing until the bread cubes are moist. Remove the skillet from the heat.

    3. Transfer the stuffing to a 3-quart buttered casserole dish. Cover with aluminum foil and bake for 1 hour. Sers immédiatement.


    Can you cook stuffing inside the turkey?

    Tu pouvez, but we suggest you skip it! No one can guarantee that the stuffing will get hot enough to kill off all the bacteria before the bird is done cooking. So make a turkey stuffing casserole, or dressing, instead. The result is the same, but it's easier to manage. Use a deep dish so the stuffing mixture stays moist, and keep it covered. Or, if you want super crispy stuffing, spread the mix out onto a baking sheet for maximum heat exposure (read: ultimate crispiness). Si you choose to stuff your turkey, take the bird out of the oven when the meat is done, then scoop out the stuffing and finish baking it in a dish until it hits 165°F.


    This is not your grandma's stuffing recipe.

    A Thanksgiving meal isn't complete without stuffing.

    Ambush in northern Ivory Coast kills three soldiers

    Three Ivorian soldiers were killed on patrol near the border with Burkina Faso on Saturday when one of their vehicles hit an improvised explosive and the convoy was ambushed, Ivory Coast's defence ministry said in a statement. Armed groups linked to al Qaeda and Islamic State are active in Ivory Coast's northern neighbours, Mali and Burkina Faso, and have made incursions south. Ivory Coast and France on Thursday inaugurated a new counter-terrorism academy in the commercial capital Abidjan, intended to boost regional capacity to combat the growing Islamist threat.

    Britain calls EU view of N Ireland offensive in Brexit spat

    Britain accused European Union leaders on Sunday of holding the “offensive” view that Northern Ireland is not fully part of the United Kingdom, as Brexit cast a shadow over the Group of Seven summit. Britain and the EU are in a spat over post-Brexit trade arrangements that could see British sausages banned from entering Northern Ireland, the only part of the U.K. that borders the 27-nation bloc. The dispute is raising political tensions in Northern Ireland, where some people identify as British and some as Irish.

    Pourquoi n'aimez-vous pas cette annonce ?

    Un dPlacez un sac sur le rétroviseur de votre voiture lorsque vous voyagez

    Brilliant Car Cleaning Hacks Les concessionnaires locaux aimeraient que vous ne le sachiez pas

    E-scooter rider charged with drink driving and not having insurance amid major crackdown

    Taylor Daly, 21 was arrested in Kent after police were called to an incident in Margate and spotted him riding an e-scooter in a public area.

    Could Crypto Be Coming to Your 401(k)?

    It's hard to look at the news these days without reading something about cryptocurrency. Many investors are putting money into cryptocurrency in an effort to join the ranks of those who have gotten rich by trading in digital coins. Will 401(k)s start to include cryptocurrency?

    Euro 2020: Eyes on Marko Arnautovic as Austria expect goal-scoring returns against North Macedonia

    The Austrians will open play at Euro 2020 in Group C against North Macedonia on Sunday in Bucharest. The two teams met twice in qualifying for the tournament, with Austria winning 4-1 and 2-1.

    MasterChef Australia elimination recap: fan favourite makes a shock decision

    MasterChef Australia elimination recap: fan favourite makes a shock decision. A duel to the finish ends in a reminder: some things are more important than nailing the brief

    Raleigh native ‘didn’t see this coming,’ leads PGA event in SC as final round begins

    His last, and only, PGA Tour tournament win was seven years ago in Puerto Rico.

    3 Reasons Roku Will Keep Growing Faster in 2021

    Roku's (NASDAQ: ROKU) active accounts and streaming hours exploded in 2020 amid the coronavirus pandemic, and its outlook for 2021 is still strong. In Roku's first-quarter letter to shareholders, management wrote, "we expect net adds of both active accounts and streaming hours to be above pre-COVID-19 levels." Several high-profile streaming services entered the market in late 2019 and 2020.

    Robert Page insists Kieffer Moore needed protecting after gruelling season

    The former lifeguard came to the Dragons’ rescue with his sixth international goal in 18 games.

    Tennis-Czech Krejcikova adds women's doubles to singles title at Roland Garros

    Czech Barbora Krejcikova completed a singles-doubles title sweep at the French Open on Sunday when she lifted the women's doubles trophy with compatriot Katerina Siniakova, beating Iga Swiatek and Bethanie Mattek-Sands 6-4 6-2. Krejcikova became the first player to win both the women's singles and doubles title in Paris since Frenchwoman Mary Pierce completed the feat in 2000. The 25-year-old Krejcikova, who will climb to 15th in singles following her maiden Grand Slam singles title on Saturday, will return as the world number one doubles player when the rankings are updated on Monday.

    Gas explosion in central China kills at least 12

    BEIJING (AP) — At least 12 people were killed and 39 seriously injured Sunday after a gas line explosion tore through a residential neighborhood in central China. Responders to the early morning blast in the city of Shiyan in Hubei province sent more than 150 people to the hospital, according to officials quoted by state media. The cause of the explosion remains under investigation. Stall keepers and customers buying breakfast and fresh vegetables at a food market were the majority of victims wh

    Swiss voters look set to reject law to help cut carbon emissions

    Swiss voters look set to reject a new law which would help the country meet its goals under the Paris Agreement on Climate Change, according to early indications by national broadcaster SRF on Sunday. Projections showed 51% of voters had voted against the new CO2 law in a nationwide referendum conducted under the country's system of direct democracy. The new law would have seen measures such as increasing a surcharge on car fuel and imposing a levy on flight tickets as Switzerland seeks to cut its reduce carbon emissions to half of 1990 levels by 2030.


    Diners, drive-in et plongées

    Explore the locations visited by Guy Fieri on Diners, Drive-Ins and Dives.

    Fresh from Flavortown

    Behind the Scenes 8 Videos

    Hear from Guy about what it's like to tape the series.

    Guy-isms Glossary 8 Videos

    Guy can say "delicious" 63 ways when tasting on DDD.

    Top 15 Burgers 17 Photos

    This Guido burger is among the best Guy ever tasted.

    Sampling Cancun 12 Photos

    Explore the one-of-a-kind eateries Guy visited.

    How to Make the Best Burgers from DDD 16 Photos

    If you can't take a road trip to taste the amazing burgers Guy finds in his travels, make them at home!

    The Best Wings 13 Photos

    Plan a road trip around the best wings from DDD.

    Guy Fieri Family Food

    In his latest cookbook, Guy offers family-friendly fare for every day of the week, and he shows you how to make your meal planning fun and easy.

    Épisodes

    Intercontinental Flavorfest

    This trip, Guy Fieri's hittin' up world flavors tucked away in the USA. In Los Angeles, the Korean-Mexican mashup serving up short rib tacos and spicy pork chimichangas. Nearby in L.A.'s Chinatown, the New Orleans-inspired joint cooking up Big Easy po' boys and legit crawfish mac and cheese, where he's joined by HGTV and DIY host Alison Victoria. And in Charlotte, N.C., the Serbian pizza place dishing out European-style calzones and a stuffed cabbage specialty.

    Fresh And Funky

    Guy rolls in for food done fresh and a little different. In San Francisco, one of Guy Fieri's favorite ocean-side spots serving up fresh Dungeness crab. In Reno, Nev., the neighborhood cafe doing scratch made granola. And in Charlotte, N.C., whole turkeys . not roasted, but boiled.

    Takeout: Real Deal Delivery

    Guy Fieri combines a love of great restaurant food and cooking at home by making recipes sent by DDD alums who join Guy and Hunter via video chat. On this menu, there's real deal barbecue from Los Angeles, wild Thai dishes out of Phoenix, a monster lasagna from Minneapolis and old-school steak hoagies straight out of Hollywood, Fla.

    Meat Sampler

    Guy Fieri's digging into all kinds of different meats on this trip. In Ottawa, Canada, a carnivore haven stackin' sandwiches with dynamite duck and a pork trifecta. In Richmond, Va., a taco joint loading up out-of-bounds oxtail, and a Burlington, Vt., cider house adding their specialty drinks to their kitchen creations, like fiery apple wings and a lamb French dip.

    Far East Flavorfest

    Guy Fieri cruises the States to check out some Far-East flavors. In Seattle, a funky chicken spot puts an Asian spin on poultry. A family-run gem dishes out righteous Thai specialties on the big island of Hawaii. And in Chicago, a modern Korean joint spices up wings and puts a unique twist on poutine.

    Goin' International

    This trip, Guy Fieri's grabbin' gangster global grub. In Houston, a Jamaican joint knocking it out of the park with their oxtail and curry goat. Plus, a Lebanese stop serving up mom's specialties like kibbie balls and kabobs. And in Cancun, Mexico, a 24-hour hot spot crankin' out the bomb burritos.

    Intercontinental Flavorfest

    This trip, Guy Fieri's hittin' up world flavors tucked away in the USA. In Los Angeles, the Korean-Mexican mashup serving up short rib tacos and spicy pork chimichangas. Nearby in L.A.'s Chinatown, the New Orleans-inspired joint cooking up Big Easy po' boys and legit crawfish mac and cheese, where he's joined by HGTV and DIY host Alison Victoria. And in Charlotte, N.C., the Serbian pizza place dishing out European-style calzones and a stuffed cabbage specialty.

    Fresh And Funky

    Guy rolls in for food done fresh and a little different. In San Francisco, one of Guy Fieri's favorite ocean-side spots serving up fresh Dungeness crab. In Reno, Nev., the neighborhood cafe doing scratch made granola. And in Charlotte, N.C., whole turkeys . not roasted, but boiled.

    Regional Recipes

    On this trip, Guy Fieri's diving into dishes with righteous regional flavor. In San Antonio, an East Coast-Texas deli mashup pilin' up smoked meat sensations, an inspiring Creole spot serving legit gumbo and fried pork chops, and in Santa Rosa, Calif., a real-deal Mexican spot dishin' out Michoacan specialties, like the blazing hot molcajete.

    Lights-Out Latin

    This trip, Guy Fieri's diving into all kinds of amazing Latin specialties. In Miami, Fla., a husband-and-wife team dishing out primo Peruvian sandwiches. In Wilmington, N.C., a funky joint cooking up the flavors of Panama. And in Tucson, Ariz., a funky fresh spin on tacos and carne asada.

    Takeout: Goin' Big and Bringin' Home

    The Fieri family loves both cooking at home and great restaurant food, so they're combining the best of both worlds with some Triple D-style takeout -- cooking up recipes sent by DDD alums who join Guy and Hunter via video chat. On this menu, there's New Zealand red deer comin' from Texas, a stromboli from Jackson, Wyoming, seafood stew from a classic Georgia diner and sinful cinnamon rolls out of Colorado.

    Family Legacies

    This trip, Guy Fieri's visiting spots keepin' up with their family ties. In Pleasantville, N.J., a wife carries on her husband's legacy with his down-home chicken and waffles and righteous ribs. In Baltimore, an inherited breakfast-lunch joint still servin' their noteworthy coconut cream French toast and crab cake po' boys. And in Colorado Springs, southern family recipes mark a barbecue spot piling up a "sloppy pig" sandwich and scratch-made meatloaf.

    Turkey, Taters and Dogs

    This trip, Guy Fieri's digging into a righteous mashup of flavors. In Orlando, Fla., a potato-centric palace dishing out hearty Brazilian specialties. Then, Joey Fatone is riding shotgun to his very own hot dog hangout. And in Palm Springs, Calif., a dynamite deli serving up real-deal latkes and turkey pastrami.

    Cruisin' in Cuba

    This trip, Guy Fieri's on an international journey cruising the food scene in Cuba. First, an homage to Cuba's most famous chef, cookin' up his trademark coffee lobster and a regional pork plate. Then, a Soviet spot serving authentic Russian ravioli and rich chicken Kiev. Then, an outdoor "paladar" grilling up righteous ribs and lamb-stuffed plantains.

    Delicious Discoveries

    This trip, Guy Fieri uncovers some surprising culinary discoveries. In Columbus, Ohio, a hidden gem tucked away in a grocery store serves out-of-bounds Nepalese-Tibetan specialties. In Dallas, a Mexican spot serves standout seafood tacos and unique mole fries. Plus, another Dallas joint cooks up lights-out dishes straight from Afghanistan.

    Sausage, Shawarma and Scaloppini

    This trip, Guy Fieri's grabbing all kinds of grub, starting at a funky little Italian joint in Wilmington, Del., serving outrageous arancini and veal scaloppini. In San Diego, a Middle Eastern street food spot slaying with shawarma and first-rate falafel. And in Vancouver, British Columbia, a not-your-typical pizza place toppin' things off with lamb sausage and pig cheeks.

    Takeout: Culinary All-Stars

    Guy Fieri's family loves cooking at home and great restaurant food, so they're combining the best of both worlds by firing up takeout with a twist. Guy calls in the heavy hitters with five all-star chefs who send ingredients for their most off-the-hook recipes then join Guy and his son, Hunter, via video chat to guide them through cooking up all that flavor. On this menu, there's tandoori chicken poutine from Maneet Chauhan, Christian Petroni's famous polenta flavor bomb, arancini and empanadas from Antonia Lofaso, fried chicken and waffles with a spin from Marcus Samuelsson and Michael Voltaggio's crab-cake crepes and caviar.

    Triple D Nation: From the Sea

    Guy Fieri heads back to see what the Triple D Nation is cookin' up from under the sea. For starters, an oyster shuckin' shack is putting a new spin on an old favorite in the Big Easy. Plus, a family ran eatery has real-deal Italian from the pages of their grandmother's cookbook in Geyserville, California. Finally, you won't find any chips and salsa at this joint in Phoenix where Guy's sister-from-another-mister is whipping up legit Mexican straight from south of the border.

    Takeout: Comin' from All Over the Map

    Guy and Hunter Fieri love cooking at home and great restaurant food, so they combine the two by cooking up recipes sent by Triple-D alums who join them via video chat. On this menu, there's gangster gorditas comin' from Phoenix, Korean chicken wings out of Denver and a steak specialty from a classic Jewish deli in Houston, Texas. Plus, pizza and meatballs sent by an old-school spot in Knoxville, Tenn.

    Far-Flung Flavor

    Guy Fieri's heading out to grab flavor from far and wide. In Santa Fe, N.M., a Southwest-Middle Eastern quick stop slingin' the shawarma and salmon souvlaki. In Kansas City, Mo., a funky joint serving up outrageous Scandinavian specialties, and in El Paso, Texas, a family-run tortilla factory turning out top-notch tamales and tostadas.

    Northern Southern

    Guy Fieri is grabbing Southern flavor without ever hittin' the South. In Cambridge, Mass., a funky joint fryin' up Nashville hot chicken and cookin' up gangster gumbo. A smokin' spot in Sparks, Nev., firing up wagyu brisket and wing nachos, and finally, in Juneau, Alaska, an Asian-Southern fusion house puttin' out smoked-brisket pho and honey-bourbon ribs.

    Triple D Goes Hawaiian

    Guy checks out the hot spots in Hawaii. A third-generation, family-run joint doing plate-lunch Hawaiian style. A restaurant by the water, where the daily special really is the catch of the day. A hot dog place serving everything from Chicago dogs to homemade lobster dogs. And an authentic luau, where the centerpiece of the full Hawaiian spread is a whole roasted pig.

    East-West Flavorfest

    This trip, Guy Fieri's cruisin' from east to west for a taste of Asian and Americana. In Washington D.C., a funky underground joint serving knockout dumplings and the bomb ramen. In Ocean City, New Jersey, a pizza parlor firin' up cheeseburger and chicken vodka pies. And in Colorado Springs, a comfort food cafe going big with their Rocky Mountain roast beef and king-sized cinnamon rolls.

    Keepin' It Real

    This trip, Guy's gettin' into the heart of some long-standing traditions. In Miami, Fla., the Asian fusion spot delivering the bomb dot com Brussels sprouts and going all out ducky on the sous vide sammie. In Eureka, Calif., the soul food spot takin' a page out of grandma's cookbook with down home favorites like jerk fried chicken and shrimp and crawfish etouffee. And in midtown New York, the Italian pizza maker schooling Guy and Iron Chef Geoffrey Zakarian on the authentic Neapolitan technique behind standout pizzas like pistacchio e salsiccia and montanara starita.

    From Pork to Tofu

    This trip Guy's pulling in for real deal bar food and some Salvadoran classics. In Sacramento, Calif., a pub where the chef's doing a pork sausage pizza his way -- hold the cheese, hold the sauce. In Washington, DC, a Mexican-Salvadoran joint where the big seller is a Salvadoran papusa -- scratch made dough stuffed with shredded pork and cheese. And in Philadelphia, a neighborhood beer bar serving a vegan club sandwich with deep fried tofu and smoked coconut.