Nouvelles recettes

Chick-fil-A fait l'objet d'un procès pour discrimination présumée à l'encontre de candidats handicapés

Chick-fil-A fait l'objet d'un procès pour discrimination présumée à l'encontre de candidats handicapés


Le procès est en contradiction avec le classement récent de la chaîne en tant que restaurant le plus poli d'Amérique

Un représentant de Chick-fil-A a déclaré que chaque restaurant de la chaîne était détenu et exploité individuellement.

Chick-fil-A, Inc. et son avant-poste d'Orlando Park, dans l'Illinois, sont poursuivis en justice par James Kwon, un candidat potentiel à l'emploi qui prétend avoir été empêché de travailler dans la chaîne de restauration rapide parce qu'il est autiste.

Kwon a rendu visite à Chick-fil-A avec un coach de travail dans l'espoir d'obtenir un emploi similaire à celui qu'il avait eu dans un restaurant Bakers Square pour un programme de travail-études. Cependant, le directeur d'agence n'était pas disponible, Nouvelles du palais de justice signalé.

Selon le plainte déposé le 23 décembre, le coach de travail de Kwon est retourné sur les lieux et a parlé avec la directrice de succursale Laura Sanchez de la capacité de Kwon à s'acquitter efficacement de ses fonctions, comme il l'avait fait à Bakers Square.

En réponse, Sanchez aurait déclaré que l'entreprise n'était pas intéressée à embaucher personnes handicapées et qu'ils ne pourraient pas réussir à Chick-fil-A.

Kwon a accusé la chaîne de restauration rapide d'avoir violé la Loi sur les Américains handicapés sur la base de la prétendue réclamation de Sanchez et demande des dommages-intérêts compensatoires, des dommages-intérêts punitifs et des arriérés de paiement avec intérêts.

Un représentant de Chick-fil-A a publié une déclaration du propriétaire et exploitant de l'emplacement d'Orlando Park Chick-fil-A concernant le procès de Kwon :

"Chick-fil-A à Orland Park est au courant du procès de M. Kwon et nie énergiquement avoir violé les lois. Notre restaurant ne discrimine pas les personnes handicapées qualifiées. La Commission américaine pour l'égalité des chances en matière d'emploi a enquêté sur les allégations de M. Kwon et n'a pas trouvé faire croire qu'il y a eu discrimination.


Entretien de neuf candidats au Conseil départemental de Luzerne

WILKES-BARRE – Neuf des 12 démocrates du comté de Luzerne intéressés par un siège vacant au conseil de comté ont répondu publiquement à des questions sur ce qu'ils pourraient contribuer au bureau lors d'une séance de lundi soir au palais de justice de Wilkes-Barre.

Le Conseil interrogera les trois candidats restants — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry et Michael McGlynn — à 18h. Mardi, avec l'intention de pourvoir le siège laissé vacant par Edward Brominski le 12 février. La nouvelle personne nommée exercera ses fonctions jusqu'au 6 janvier.

Quelques informations sur les neuf candidats interrogés lundi, ainsi que certains de leurs commentaires :

Patrick Bilbow, d'Avoca, qui a 25 ans d'expérience dans l'enseignement public, dont 13 en administration, et est actuellement directeur de l'école intermédiaire de la région de Pittston.

Bilbow a déclaré qu'il souhaitait travailler avec les 10 membres du conseil pour trouver les meilleures solutions pour les citoyens. En tant que directeur, il a dit qu'il est habitué à prendre des décisions et à résoudre des problèmes.

Il s'est présenté en grande partie parce qu'il y a vu une opportunité de s'impliquer au lieu de rester assis et de se plaindre et de critiquer les décisions du conseil.

Dominique Butchko, de Forty Fort, qui est membre du conseil d'arrondissement, étudiant, président du cinquième district du Parti démocrate du comté et secrétaire de l'organisation du parti du comté.

Butchko a déclaré qu'il avait été élevé par une mère célibataire et qu'il comprenait les difficultés économiques. Il a également déclaré avoir travaillé avec plusieurs municipalités et la SPCA dans le cadre d'un effort régional pour aider les animaux.

En tant que conseiller municipal, Butchko a déclaré qu'il avait déjà une expérience gouvernementale et qu'il pouvait fournir une perspective municipale sur l'impact des décisions du comté. Il devrait démissionner du conseil d'arrondissement s'il est nommé au poste de comté.

Gène Camoni, de Swoyersville, qui est maintenant à la retraite après 40 ans dans divers postes dans les écoles publiques et l'enseignement supérieur. Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016 et fait actuellement partie du conseil consultatif des enfants et des jeunes du comté, un poste qu'il abandonnerait s'il était nommé au conseil.

En raison de son travail passé en tant que surintendant du district scolaire d'Old Forge, Camoni a déclaré qu'il connaissait la dynamique de supervision d'un district tout en relevant d'un conseil scolaire, ce qui lui permettrait de "voir les deux côtés" des problèmes auxquels le conseil de comté est confronté. et le directeur, dit-il.

Camoni a également cité son expérience de travail sur les politiques et les budgets scolaires et a déclaré qu'il s'était intéressé au siège du conseil grâce à son travail au sein du conseil des enfants et des jeunes, affirmant qu'il pensait que le siège du conseil serait une opportunité de servir le comté à une échelle plus large. ”

Hal Gabriel, de Wilkes-Barre, qui travaille comme directeur à l'école secondaire James M. Coughlin du district scolaire de Wilkes-Barre et a occupé divers postes dans l'enseignement et l'administration dans le district pendant plus de 21 ans.

Gabriel a déclaré qu'il avait postulé pour le siège parce qu'il est un résident du comté depuis toujours et qu'il veut faire partie d'une équipe qui continue de faire avancer le comté dans la bonne direction.

Bien qu'il n'ait jamais exercé de fonction publique, Gabriel a déclaré qu'il possédait une expérience pertinente de travail avec le public - les étudiants, les parents, le corps professoral et la communauté - et les conseils scolaires dans ses postes en éducation.

Michel Giambre, de Fairmount Township, qui est à la retraite après avoir travaillé 23 ans avec la marine américaine à gérer des opérations dans plusieurs installations navales à Washington, D.C., et travaillé sept ans en tant que chef adjoint des installations et des opérations à la National Gallery of Art de Washington, D.C.

Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016, s'est présenté sans succès au conseil de comté et a été activement impliqué dans le soutien et l'aide à la mise en œuvre du gouvernement du comté, qui est entré en vigueur en janvier 2012.

Giamber a déclaré que ses 30 années à la haute direction seraient un atout pour le conseil et qu'il espérait "donner en retour". doit être mis sur les os.”

James Kennedy, du canton de Sugarloaf, qui a 40 ans d'expérience en tant que directeur général et des ventes chez un concessionnaire automobile de la région de Hazleton et également en tant que surintendant de la logistique et d'usine dans une entreprise chimique.

Il a dit qu'il aimait le comté et qu'il voulait faire la différence, en appliquant son expérience en matière de gestion et de budget au gouvernement du comté.

Kennedy a déclaré qu'il n'avait jamais eu l'occasion de poursuivre son intérêt pour le service public auparavant en raison de ses déplacements et de ses longues heures de travail. Servir dans le poste temporaire offrirait une opportunité de rechercher des gains d'efficacité et d'essayer d'"en donner aux citoyens du comté le plus pour leur argent", a-t-il déclaré.

Lois Komensky, de Duryea, qui est semi-retraité d'un poste de directeur commercial chez Friedman Properties Management.

Komensky a déclaré qu'elle possédait une vaste expérience professionnelle dans les domaines des budgets, de la comptabilité et des finances et qu'elle appliquerait ses compétences pour «obtenir le meilleur pour notre argent en tant que contribuable».

Bénévole active, Komensky a déclaré qu'elle n'avait aucune expérience politique ou gouvernementale, mais pense que cela pourrait être une force, car elle verrait les choses avec des yeux neufs.

Bonnie Markowski, du canton de Plains, qui est professeur spécialisé à l'Université de Scranton.

Markowski a siégé au conseil électoral du comté et a été nommé pour occuper un poste de commissaire du jury du comté en 2010.

Elle a déclaré au conseil que son intégrité avait été démontrée lorsqu'elle a volontairement démissionné de son poste de commissaire du jury peu de temps avant l'autonomie, afin que les contribuables ne soient pas obligés de lui payer 10 000 $ par an jusqu'à l'expiration du mandat fin 2013. Le poste a été supprimé par l'autonomie.

Markowski a déclaré qu'elle a siégé à de nombreux comités universitaires, qu'elle est ouverte d'esprit, qu'elle est une forte négociatrice et qu'elle a de l'expérience à la fois en tant que leader et membre d'une équipe.

Eileen Sorokas, de Wilkes-Barre, qui a siégé au conseil de comté de 2014 à 2017 et est un ouvrier d'usine à la retraite.

Sorokas a déclaré qu'elle serait un "excellent remplaçant à court terme" en raison de sa compréhension du gouvernement du comté, notant qu'elle pense qu'il est de son "devoir civique d'aider en cas de besoin".

Citant la communication comme une compétence de premier plan, Sorokas a déclaré qu'elle avait appris à écouter à la fois le public et les collègues du conseil lorsqu'elle servait auparavant.

La greffière du conseil du comté de Luzerne, Sharon Lawrence, et le président du conseil, Tim McGinley, écoutent l'un des candidats à un siège vacant au conseil d'administration répondre aux questions lundi soir. Neuf candidats ont été interviewés lundi, et trois autres seront interviewés ce soir.

Sean McKeag | Pour le leader du temps

Contactez Jennifer Learn-Andes au 570-991-6388 ou sur Twitter @TLJenLearnAndes.


Entretien de neuf candidats au Conseil départemental de Luzerne

WILKES-BARRE - Neuf des 12 démocrates du comté de Luzerne intéressés par un siège vacant au conseil de comté ont répondu publiquement à des questions sur ce qu'ils pourraient contribuer au bureau lors d'une séance de lundi soir au palais de justice de Wilkes-Barre.

Le Conseil interrogera les trois candidats restants — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry et Michael McGlynn — à 18h. Mardi, avec l'intention de pourvoir le siège laissé vacant par Edward Brominski le 12 février. La nouvelle personne nommée exercera ses fonctions jusqu'au 6 janvier.

Quelques informations sur les neuf candidats interrogés lundi, ainsi que certains de leurs commentaires :

Patrick Bilbow, d'Avoca, qui a 25 ans d'expérience dans l'enseignement public, dont 13 en administration, et est actuellement directeur de l'école intermédiaire de la région de Pittston.

Bilbow a déclaré qu'il souhaitait travailler avec les 10 membres du conseil pour trouver les meilleures solutions pour les citoyens. En tant que directeur, il a dit qu'il est habitué à prendre des décisions et à résoudre des problèmes.

Il s'est présenté en grande partie parce qu'il y a vu une opportunité de s'impliquer au lieu de rester assis et de se plaindre et de critiquer les décisions du conseil.

Dominique Butchko, de Forty Fort, qui est membre du conseil d'arrondissement, étudiant, président du cinquième district du Parti démocrate du comté et secrétaire de l'organisation du parti du comté.

Butchko a déclaré qu'il avait été élevé par une mère célibataire et qu'il comprenait les difficultés économiques. Il a également déclaré avoir travaillé avec plusieurs municipalités et la SPCA dans le cadre d'un effort régional pour aider les animaux.

En tant que conseiller municipal, Butchko a déclaré qu'il avait déjà une expérience gouvernementale et qu'il pouvait fournir une perspective municipale sur l'impact des décisions du comté. Il devrait démissionner du conseil d'arrondissement s'il est nommé au poste de comté.

Gène Camoni, de Swoyersville, qui est maintenant à la retraite après 40 ans dans divers postes dans les écoles publiques et l'enseignement supérieur. Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016 et fait actuellement partie du conseil consultatif des enfants et des jeunes du comté, un poste qu'il abandonnerait s'il était nommé au conseil.

En raison de son travail antérieur en tant que surintendant du district scolaire d'Old Forge, Camoni a déclaré qu'il connaissait la dynamique de supervision d'un district tout en relevant d'un conseil scolaire, ce qui lui permettrait de "voir les deux côtés" des problèmes auxquels le conseil de comté est confronté. et le directeur, dit-il.

Camoni a également cité son expérience de travail sur les politiques et les budgets scolaires et a déclaré qu'il s'était intéressé au siège du conseil grâce à son travail au sein du conseil des enfants et des jeunes, affirmant qu'il pensait que le siège du conseil serait une opportunité de servir le comté à une échelle plus large. ”

Hal Gabriel, de Wilkes-Barre, qui travaille comme directeur à l'école secondaire James M. Coughlin du district scolaire de Wilkes-Barre et a occupé divers postes dans l'enseignement et l'administration dans le district pendant plus de 21 ans.

Gabriel a déclaré qu'il avait postulé pour le siège parce qu'il est un résident du comté depuis toujours et qu'il veut faire partie d'une équipe qui continue de faire avancer le comté dans la bonne direction.

Bien qu'il n'ait jamais exercé de fonction publique, Gabriel a déclaré qu'il possédait une expérience pertinente de travail avec le public - les étudiants, les parents, le corps professoral et la communauté - et les conseils scolaires dans ses postes en éducation.

Michel Giambre, de Fairmount Township, qui est à la retraite après avoir travaillé 23 ans avec la marine américaine à gérer des opérations dans plusieurs installations navales à Washington, D.C., et travaillé sept ans en tant que chef adjoint des installations et des opérations à la National Gallery of Art de Washington, D.C.

Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016, s'est présenté sans succès au conseil de comté et a été activement impliqué dans le soutien et l'aide à la mise en œuvre du gouvernement du comté, qui est entré en vigueur en janvier 2012.

Giamber a déclaré que ses 30 années à la haute direction seraient un atout pour le conseil et qu'il espérait "donner en retour". doit être mis sur les os.”

James Kennedy, du canton de Sugarloaf, qui a 40 ans d'expérience en tant que directeur général et des ventes chez un concessionnaire automobile de la région de Hazleton et également en tant que surintendant de la logistique et d'usine dans une entreprise chimique.

Il a dit qu'il aimait le comté et qu'il voulait faire la différence, en appliquant son expérience en matière de gestion et de budget au gouvernement du comté.

Kennedy a déclaré qu'il n'avait jamais eu l'occasion de poursuivre son intérêt pour le service public auparavant en raison de ses déplacements et de ses longues heures de travail. Servir dans le poste temporaire offrirait une opportunité de rechercher des gains d'efficacité et d'essayer d'"en donner aux citoyens du comté le plus pour leur argent", a-t-il déclaré.

Lois Komensky, de Duryea, qui est semi-retraité d'un poste de directeur commercial chez Friedman Properties Management.

Komensky a déclaré qu'elle possédait une vaste expérience professionnelle dans les domaines des budgets, de la comptabilité et des finances et qu'elle appliquerait ses compétences pour «obtenir le meilleur pour notre argent en tant que contribuable».

Bénévole active, Komensky a déclaré qu'elle n'avait aucune expérience politique ou gouvernementale, mais pense que cela pourrait être une force, car elle verrait les choses avec des yeux neufs.

Bonnie Markowski, du canton de Plains, qui est un spécialiste du corps professoral à l'Université de Scranton.

Markowski a siégé au conseil électoral du comté et a été nommé pour occuper un poste de commissaire du jury du comté en 2010.

Elle a déclaré au conseil que son intégrité avait été démontrée lorsqu'elle a volontairement démissionné de son poste de commissaire du jury peu de temps avant l'autonomie, afin que les contribuables ne soient pas obligés de lui payer 10 000 $ par an jusqu'à l'expiration du mandat fin 2013. Le poste a été supprimé par l'autonomie.

Markowski a déclaré qu'elle a siégé à de nombreux comités universitaires, qu'elle est ouverte d'esprit, qu'elle est une forte négociatrice et qu'elle a de l'expérience à la fois en tant que leader et membre d'une équipe.

Eileen Sorokas, de Wilkes-Barre, qui a siégé au conseil de comté de 2014 à 2017 et est un ouvrier d'usine à la retraite.

Sorokas a déclaré qu'elle serait un "excellent remplaçant à court terme" en raison de sa compréhension du gouvernement du comté, notant qu'elle pense qu'il est de son "devoir civique d'aider en cas de besoin".

Citant la communication comme une compétence de premier plan, Sorokas a déclaré qu'elle avait appris à écouter à la fois le public et les collègues du conseil lorsqu'elle servait auparavant.

La greffière du conseil du comté de Luzerne, Sharon Lawrence, et le président du conseil, Tim McGinley, écoutent l'un des candidats à un siège vacant au conseil d'administration répondre aux questions lundi soir. Neuf candidats ont été interviewés lundi, et trois autres seront interviewés ce soir.

Sean McKeag | Pour le leader du temps

Contactez Jennifer Learn-Andes au 570-991-6388 ou sur Twitter @TLJenLearnAndes.


Entretien de neuf candidats au Conseil départemental de Luzerne

WILKES-BARRE - Neuf des 12 démocrates du comté de Luzerne intéressés par un siège vacant au conseil de comté ont répondu publiquement à des questions sur ce qu'ils pourraient contribuer au bureau lors d'une séance de lundi soir au palais de justice de Wilkes-Barre.

Le Conseil interrogera les trois candidats restants — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry et Michael McGlynn — à 18h. Mardi, avec l'intention de pourvoir le siège laissé vacant par Edward Brominski le 12 février. La nouvelle personne nommée exercera ses fonctions jusqu'au 6 janvier.

Quelques informations sur les neuf candidats interrogés lundi, ainsi que certains de leurs commentaires :

Patrick Bilbow, d'Avoca, qui a 25 ans d'expérience dans l'enseignement public, dont 13 en administration, et est actuellement directeur de l'école intermédiaire de la région de Pittston.

Bilbow a déclaré qu'il souhaitait travailler avec les 10 membres du conseil pour trouver les meilleures solutions pour les citoyens. En tant que directeur, il a dit qu'il est habitué à prendre des décisions et à résoudre des problèmes.

Il s'est présenté en grande partie parce qu'il y a vu une opportunité de s'impliquer au lieu de rester assis et de se plaindre et de critiquer les décisions du conseil.

Dominique Butchko, de Forty Fort, qui est membre du conseil d'arrondissement, étudiant, président du cinquième district du Parti démocrate du comté et secrétaire de l'organisation du parti du comté.

Butchko a déclaré qu'il avait été élevé par une mère célibataire et qu'il comprenait les difficultés économiques. Il a également déclaré avoir travaillé avec plusieurs municipalités et la SPCA dans le cadre d'un effort régional pour aider les animaux.

En tant que conseiller municipal, Butchko a déclaré qu'il avait déjà une expérience gouvernementale et qu'il pouvait fournir une perspective municipale sur l'impact des décisions du comté. Il devrait démissionner du conseil d'arrondissement s'il est nommé au poste de comté.

Gène Camoni, de Swoyersville, qui est maintenant à la retraite après 40 ans dans divers postes dans les écoles publiques et l'enseignement supérieur. Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016 et fait actuellement partie du conseil consultatif des enfants et des jeunes du comté, un poste qu'il abandonnerait s'il était nommé au conseil.

En raison de son travail antérieur en tant que surintendant du district scolaire d'Old Forge, Camoni a déclaré qu'il connaissait la dynamique de supervision d'un district tout en relevant d'un conseil scolaire, ce qui lui permettrait de "voir les deux côtés" des problèmes auxquels le conseil de comté est confronté. et le directeur, dit-il.

Camoni a également cité son expérience de travail sur les politiques et les budgets scolaires et a déclaré qu'il s'était intéressé au siège du conseil grâce à son travail au sein du conseil des enfants et des jeunes, affirmant qu'il pensait que le siège du conseil serait une opportunité de servir le comté à une échelle plus large. ”

Hal Gabriel, de Wilkes-Barre, qui travaille comme directeur à l'école secondaire James M. Coughlin du district scolaire de Wilkes-Barre et a occupé divers postes dans l'enseignement et l'administration dans le district pendant plus de 21 ans.

Gabriel a déclaré qu'il avait postulé pour le siège parce qu'il est un résident du comté depuis toujours et qu'il veut faire partie d'une équipe qui continue de faire avancer le comté dans la bonne direction.

Bien qu'il n'ait jamais exercé de fonction publique, Gabriel a déclaré qu'il possédait une expérience pertinente de travail avec le public - les étudiants, les parents, le corps professoral et la communauté - et les conseils scolaires dans ses postes en éducation.

Michel Giambre, de Fairmount Township, qui est à la retraite après avoir travaillé 23 ans avec la marine américaine à gérer des opérations dans plusieurs installations navales à Washington, D.C., et travaillé sept ans en tant que chef adjoint des installations et des opérations à la National Gallery of Art de Washington, D.C.

Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016, s'est présenté sans succès au conseil de comté et a été activement impliqué dans le soutien et l'aide à la mise en œuvre du gouvernement du comté, qui est entré en vigueur en janvier 2012.

Giamber a déclaré que ses 30 années à la haute direction seraient un atout pour le conseil et qu'il espérait "donner en retour". doit être mis sur les os.”

James Kennedy, du canton de Sugarloaf, qui a 40 ans d'expérience en tant que directeur général et des ventes chez un concessionnaire automobile de la région de Hazleton et également en tant que surintendant de la logistique et d'usine dans une entreprise chimique.

Il a dit qu'il aimait le comté et qu'il voulait faire la différence, en appliquant son expérience en matière de gestion et de budget au gouvernement du comté.

Kennedy a déclaré qu'il n'avait jamais eu l'occasion de poursuivre son intérêt pour le service public auparavant en raison de ses déplacements et de ses longues heures de travail. Servir dans le poste temporaire offrirait une opportunité de rechercher des gains d'efficacité et d'essayer d'"en donner aux citoyens du comté le plus pour leur argent", a-t-il déclaré.

Lois Komensky, de Duryea, qui est semi-retraité d'un poste de directeur commercial chez Friedman Properties Management.

Komensky a déclaré qu'elle possédait une vaste expérience professionnelle dans les domaines des budgets, de la comptabilité et des finances et qu'elle appliquerait ses compétences pour «obtenir le meilleur pour notre argent en tant que contribuable».

Bénévole active, Komensky a déclaré qu'elle n'avait aucune expérience politique ou gouvernementale, mais pense que cela pourrait être une force car elle verrait les choses avec des yeux neufs.

Bonnie Markowski, du canton de Plains, qui est un spécialiste du corps professoral à l'Université de Scranton.

Markowski a siégé au conseil électoral du comté et a été nommé pour occuper un poste de commissaire du jury du comté en 2010.

Elle a déclaré au conseil que son intégrité avait été démontrée lorsqu'elle a volontairement démissionné de son poste de commissaire du jury peu de temps avant l'autonomie, afin que les contribuables ne soient pas obligés de lui payer 10 000 $ par an jusqu'à l'expiration du mandat fin 2013. Le poste a été supprimé par l'autonomie.

Markowski a déclaré qu'elle a siégé à de nombreux comités universitaires, qu'elle est ouverte d'esprit, qu'elle est une forte négociatrice et qu'elle a de l'expérience à la fois en tant que leader et membre d'une équipe.

Eileen Sorokas, de Wilkes-Barre, qui a siégé au conseil de comté de 2014 à 2017 et est un ouvrier d'usine à la retraite.

Sorokas a déclaré qu'elle serait une "excellente remplaçante à court terme" en raison de sa compréhension du gouvernement du comté, notant qu'elle pense qu'il est de son "devoir civique d'aider en cas de besoin".

Citant la communication comme une compétence de premier plan, Sorokas a déclaré qu'elle avait appris à écouter à la fois le public et les collègues du conseil lorsqu'elle servait auparavant.

La greffière du conseil du comté de Luzerne, Sharon Lawrence, et le président du conseil, Tim McGinley, écoutent l'un des candidats à un siège vacant au conseil d'administration répondre aux questions lundi soir. Neuf candidats ont été interviewés lundi, et trois autres seront interviewés ce soir.

Sean McKeag | Pour le leader du temps

Contactez Jennifer Learn-Andes au 570-991-6388 ou sur Twitter @TLJenLearnAndes.


Entretien de neuf candidats au Conseil départemental de Luzerne

WILKES-BARRE – Neuf des 12 démocrates du comté de Luzerne intéressés par un siège vacant au conseil de comté ont répondu publiquement à des questions sur ce qu'ils pourraient contribuer au bureau lors d'une séance de lundi soir au palais de justice de Wilkes-Barre.

Le Conseil interrogera les trois candidats restants — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry et Michael McGlynn — à 18h. Mardi, avec l'intention de pourvoir le siège laissé vacant par Edward Brominski le 12 février. La nouvelle personne nommée exercera ses fonctions jusqu'au 6 janvier.

Quelques informations sur les neuf candidats interrogés lundi, ainsi que certains de leurs commentaires :

Patrick Bilbow, d'Avoca, qui a 25 ans d'expérience dans l'enseignement public, dont 13 en administration, et est actuellement directeur de l'école intermédiaire de la région de Pittston.

Bilbow a déclaré qu'il souhaitait travailler avec les 10 membres du conseil pour trouver les meilleures solutions pour les citoyens. En tant que directeur, il a dit qu'il est habitué à prendre des décisions et à résoudre des problèmes.

Il s'est présenté en grande partie parce qu'il y a vu une opportunité de s'impliquer au lieu de rester assis et de se plaindre et de critiquer les décisions du conseil.

Dominique Butchko, de Forty Fort, qui est membre du conseil d'arrondissement, étudiant, président du cinquième district du Parti démocrate du comté et secrétaire de l'organisation du parti du comté.

Butchko a déclaré qu'il avait été élevé par une mère célibataire et qu'il comprenait les difficultés économiques. Il a également déclaré avoir travaillé avec plusieurs municipalités et la SPCA dans le cadre d'un effort régional pour aider les animaux.

En tant que conseiller municipal, Butchko a déclaré qu'il avait déjà une expérience gouvernementale et qu'il pouvait fournir une perspective municipale sur l'impact des décisions du comté. Il devrait démissionner du conseil d'arrondissement s'il est nommé au poste de comté.

Gène Camoni, de Swoyersville, qui est maintenant à la retraite après 40 ans dans divers postes dans les écoles publiques et l'enseignement supérieur. Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016 et fait actuellement partie du conseil consultatif des enfants et des jeunes du comté, un poste qu'il abandonnerait s'il était nommé au conseil.

En raison de son travail antérieur en tant que surintendant du district scolaire d'Old Forge, Camoni a déclaré qu'il connaissait la dynamique de supervision d'un district tout en relevant d'un conseil scolaire, ce qui lui permettrait de "voir les deux côtés" des problèmes auxquels le conseil de comté est confronté. et le directeur, dit-il.

Camoni a également cité son expérience de travail sur les politiques et les budgets scolaires et a déclaré qu'il s'était intéressé au siège du conseil grâce à son travail au sein du conseil des enfants et des jeunes, affirmant qu'il pensait que le siège du conseil serait une opportunité de servir le comté à une échelle plus large. ”

Hal Gabriel, de Wilkes-Barre, qui travaille comme directeur à l'école secondaire James M. Coughlin du district scolaire de Wilkes-Barre et a occupé divers postes éducatifs et administratifs dans le district pendant plus de 21 ans.

Gabriel a déclaré qu'il avait postulé pour le siège parce qu'il est un résident du comté depuis toujours et qu'il veut faire partie d'une équipe qui continue de faire avancer le comté dans la bonne direction.

Bien qu'il n'ait jamais exercé de fonction publique, Gabriel a déclaré qu'il possédait une expérience pertinente de travail avec le public - les étudiants, les parents, le corps professoral et la communauté - et les conseils scolaires dans ses postes en éducation.

Michel Giambre, de Fairmount Township, qui est à la retraite après avoir travaillé 23 ans avec la marine américaine à gérer des opérations dans plusieurs installations navales à Washington, D.C., et travaillé sept ans en tant que chef adjoint des installations et des opérations à la National Gallery of Art de Washington, D.C.

Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016, s'est présenté sans succès au conseil de comté et a été activement impliqué dans le soutien et l'aide à la mise en œuvre du gouvernement du comté, qui est entré en vigueur en janvier 2012.

Giamber a déclaré que ses 30 années à la haute direction seraient un atout pour le conseil et qu'il espérait "donner en retour". doit être mis sur les os.”

James Kennedy, du canton de Sugarloaf, qui a 40 ans d'expérience en tant que directeur général et des ventes chez un concessionnaire automobile de la région de Hazleton et également en tant que surintendant de la logistique et d'usine dans une entreprise chimique.

Il a dit qu'il aimait le comté et qu'il voulait faire la différence, en appliquant son expérience en matière de gestion et de budget au gouvernement du comté.

Kennedy a déclaré qu'il n'avait jamais eu l'occasion de poursuivre son intérêt pour le service public auparavant en raison de ses déplacements et de ses longues heures de travail. Servir dans le poste temporaire offrirait une opportunité de rechercher des gains d'efficacité et d'essayer d'"en donner aux citoyens du comté le plus pour leur argent", a-t-il déclaré.

Lois Komensky, de Duryea, qui est semi-retraité d'un poste de directeur commercial chez Friedman Properties Management.

Komensky a déclaré qu'elle possédait une vaste expérience professionnelle dans les domaines des budgets, de la comptabilité et des finances et qu'elle appliquerait ses compétences pour «obtenir le meilleur pour notre argent en tant que contribuable».

Bénévole active, Komensky a déclaré qu'elle n'avait aucune expérience politique ou gouvernementale, mais pense que cela pourrait être une force, car elle verrait les choses avec des yeux neufs.

Bonnie Markowski, du canton de Plains, qui est professeur spécialisé à l'Université de Scranton.

Markowski a siégé au conseil électoral du comté et a été nommé pour occuper un poste de commissaire du jury du comté en 2010.

Elle a déclaré au conseil que son intégrité avait été démontrée lorsqu'elle a volontairement démissionné de son poste de commissaire du jury peu de temps avant l'autonomie, afin que les contribuables ne soient pas obligés de lui payer 10 000 $ par an jusqu'à l'expiration du mandat fin 2013. Le poste a été supprimé par l'autonomie.

Markowski a déclaré qu'elle a siégé à de nombreux comités universitaires, qu'elle est ouverte d'esprit, qu'elle est une forte négociatrice et qu'elle a de l'expérience à la fois en tant que leader et membre d'une équipe.

Eileen Sorokas, de Wilkes-Barre, qui a siégé au conseil de comté de 2014 à 2017 et est un ouvrier d'usine à la retraite.

Sorokas a déclaré qu'elle serait une "excellente remplaçante à court terme" en raison de sa compréhension du gouvernement du comté, notant qu'elle pense qu'il est de son "devoir civique d'aider en cas de besoin".

Citant la communication comme une compétence de premier plan, Sorokas a déclaré qu'elle avait appris à écouter à la fois le public et les collègues du conseil lorsqu'elle servait auparavant.

La greffière du conseil du comté de Luzerne, Sharon Lawrence, et le président du conseil, Tim McGinley, écoutent l'un des candidats à un siège vacant au conseil d'administration répondre aux questions lundi soir. Neuf candidats ont été interviewés lundi, et trois autres seront interviewés ce soir.

Sean McKeag | Pour le leader du temps

Contactez Jennifer Learn-Andes au 570-991-6388 ou sur Twitter @TLJenLearnAndes.


Entretien de neuf candidats au Conseil départemental de Luzerne

WILKES-BARRE – Neuf des 12 démocrates du comté de Luzerne intéressés par un siège vacant au conseil de comté ont répondu publiquement à des questions sur ce qu'ils pourraient contribuer au bureau lors d'une séance de lundi soir au palais de justice de Wilkes-Barre.

Le Conseil interrogera les trois candidats restants — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry et Michael McGlynn — à 18 h. Mardi, avec l'intention de pourvoir le siège laissé vacant par Edward Brominski le 12 février. La nouvelle personne nommée exercera ses fonctions jusqu'au 6 janvier.

Quelques informations sur les neuf candidats interrogés lundi, ainsi que certains de leurs commentaires :

Patrick Bilbow, d'Avoca, qui a 25 ans d'expérience dans l'enseignement public, dont 13 en administration, et est actuellement directeur de l'école intermédiaire de la région de Pittston.

Bilbow a déclaré qu'il souhaitait travailler avec les 10 membres du conseil pour trouver les meilleures solutions pour les citoyens. En tant que directeur, il a dit qu'il est habitué à prendre des décisions et à résoudre des problèmes.

Il s'est présenté en grande partie parce qu'il y a vu une opportunité de s'impliquer au lieu de rester assis et de se plaindre et de critiquer les décisions du conseil.

Dominique Butchko, de Forty Fort, qui est membre du conseil d'arrondissement, étudiant, président du cinquième district du Parti démocrate du comté et secrétaire de l'organisation du parti du comté.

Butchko a déclaré qu'il avait été élevé par une mère célibataire et qu'il comprenait les difficultés économiques. Il a également déclaré avoir travaillé avec plusieurs municipalités et la SPCA dans le cadre d'un effort régional pour aider les animaux.

En tant que conseiller municipal, Butchko a déclaré qu'il avait déjà une expérience gouvernementale et qu'il pouvait fournir une perspective municipale sur l'impact des décisions du comté. Il devrait démissionner du conseil d'arrondissement s'il est nommé au poste de comté.

Gène Camoni, de Swoyersville, qui est maintenant à la retraite après 40 ans dans divers postes dans les écoles publiques et l'enseignement supérieur. Il a également siégé au comité de recherche des gestionnaires de citoyens du comté en 2016 et fait actuellement partie du conseil consultatif des enfants et des jeunes du comté, un poste qu'il abandonnerait s'il était nommé au conseil.

Due to his past work as a superintendent at the Old Forge School District, Camoni said he is familiar with the dynamics overseeing a district while reporting to a school board, which would allow him to “see both sides” of issues facing county council and the manager, he said.

Camoni also cited experience working on school policies and budgets and said he became interested in the council seat through his work on the Children and Youth board, saying he believes the council seat would be an opportunity to serve the county on a “broader scale.”

Hal Gabriel, of Wilkes-Barre, who works as principal at Wilkes-Barre Area School District’s James M. Coughlin High School and has held various education and administrative positions in the district for more than 21 years.

Gabriel said he applied for the seat because he is a lifelong county resident and wants to be part of a team continuing to move the county in the right direction.

While never serving in public office, Gabriel said he has relevant experience working with the public — students, parents, faculty and the community — and school boards in his education positions.

Michael Giamber, of Fairmount Township, who is retired after working 23 years with the U.S. Navy managing operations at several naval facilities in Washington, D.C., and working seven years as deputy chief of facilities and operations at the National Gallery of Art in Washington, D.C.

He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016, ran unsuccessfully for county council and was actively involved in supporting and helping to implement the county’s home rule government, which took effect in January 2012.

Giamber said his 30 years in senior management would be an asset to council and that he is hoping to “give back.” He wants to help focus on finishing county policies and procedures, saying there is “a lot of meat that needs to be put on the bones.”

James Kennedy, of Sugarloaf Township, who has 40 years of experience as general and sales manager at a Hazleton area auto dealership and also experience as a logistics and plant superintendent at a chemical company.

He said he loves the county and wants to make a difference, applying his management and budgetary experience to county government.

Kennedy said he never had an opportunity to pursue his interest in public service before due to travel and long hours in his work. Serving in the temporary position would provide an opportunity to seek efficiencies and try to “give the citizens of the county the most bang for their buck,” he said.

Lois Komensky, of Duryea, who is semi-retired from a position as business manager at Friedman Properties Management.

Komensky said she has extensive work experience in budgets, accounting and finances and would apply her skills to “get the most for our buck as a taxpayer.”

An active volunteer, Komensky said she has no political or governmental experience but believes that could be a strength because she would be viewing matters with “fresh eyes.”

Bonnie Markowski, of Plains Township, who is a faculty specialist at the University of Scranton.

Markowski has served on the county election board and had been appointed to fill a county jury commissioner post in 2010.

She told council her integrity was demonstrated when she voluntarily resigned as jury commissioner shortly before home rule so taxpayers would not be forced to pay her $10,000 annually until the term expired the end of 2013. The post was eliminated by home rule.

Markowski said she has served on many university committees, is open-minded, a strong negotiator and has experience as both a leader and team member.

Eileen Sorokas, of Wilkes-Barre, who served on county council from 2014 through 2017 and is a retired factory worker.

Sorokas said she would be an “excellent short-term replacement” due to her understanding of county government, noting she believes it is her “civic duty to help in a time of need.”

Citing communication as a top skill, Sorokas said she learned how to listen to both the public and council colleagues when she previously served.

Luzerne County Council clerk Sharon Lawrence and council Chairman Tim McGinley listen as one of the candidates for an open seat on the board answers questions Monday night. Nine candidates were interviewed Monday, and three more will be interviewed tonight.

Sean McKeag | For Times Leader

Reach Jennifer Learn-Andes at 570-991-6388 or on Twitter @TLJenLearnAndes.


Nine Luzerne County Council applicants interviewed

WILKES-BARRE — Nine of 12 Luzerne County Democrats interested in a vacant county council seat publicly answered questions about what they could contribute to the office during a Monday night session at the courthouse in Wilkes-Barre.

Council will interview the three remaining contenders — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry and Michael McGlynn — at 6 p.m. Tuesday, with plans to fill the seat vacated by Edward Brominski on Feb. 12. The new appointee will serve until Jan. 6.

Some background on the nine applicants interviewed Monday, along with some of their comments:

Patrick Bilbow, of Avoca, who has 25 years of experience in public education, including 13 administrative, and currently serves as Pittston Area Middle School principal.

Bilbow said he wants to work with the 10 council members to come up with the best solutions for citizens. As a principal, he said he is accustomed to making decisions and resolving problems.

He ran largely because he saw it as an opportunity to get involved instead of sitting back and complaining about and critiquing the council’s decisions.

Dominic Butchko, of Forty Fort, who is a borough councilman, a college student, county Democratic Party Fifth District chairman and secretary of the county party organization.

Butchko said he was raised by a single mother and understands economic struggles. He also said he worked with multiple municipalities and the SPCA on a regional effort to help animals.

As a councilman, Butchko said he already has government experience and can provide a municipal perspective on the impact of county decisions. He would have to resign from borough council if appointed to the county post.

Gene Camoni, of Swoyersville, who is now retired after 40 years in various public school and higher education positions. He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016 and currently is on the county Children and Youth Advisory Board — a post he would give up if he is appointed to council.

Due to his past work as a superintendent at the Old Forge School District, Camoni said he is familiar with the dynamics overseeing a district while reporting to a school board, which would allow him to “see both sides” of issues facing county council and the manager, he said.

Camoni also cited experience working on school policies and budgets and said he became interested in the council seat through his work on the Children and Youth board, saying he believes the council seat would be an opportunity to serve the county on a “broader scale.”

Hal Gabriel, of Wilkes-Barre, who works as principal at Wilkes-Barre Area School District’s James M. Coughlin High School and has held various education and administrative positions in the district for more than 21 years.

Gabriel said he applied for the seat because he is a lifelong county resident and wants to be part of a team continuing to move the county in the right direction.

While never serving in public office, Gabriel said he has relevant experience working with the public — students, parents, faculty and the community — and school boards in his education positions.

Michael Giamber, of Fairmount Township, who is retired after working 23 years with the U.S. Navy managing operations at several naval facilities in Washington, D.C., and working seven years as deputy chief of facilities and operations at the National Gallery of Art in Washington, D.C.

He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016, ran unsuccessfully for county council and was actively involved in supporting and helping to implement the county’s home rule government, which took effect in January 2012.

Giamber said his 30 years in senior management would be an asset to council and that he is hoping to “give back.” He wants to help focus on finishing county policies and procedures, saying there is “a lot of meat that needs to be put on the bones.”

James Kennedy, of Sugarloaf Township, who has 40 years of experience as general and sales manager at a Hazleton area auto dealership and also experience as a logistics and plant superintendent at a chemical company.

He said he loves the county and wants to make a difference, applying his management and budgetary experience to county government.

Kennedy said he never had an opportunity to pursue his interest in public service before due to travel and long hours in his work. Serving in the temporary position would provide an opportunity to seek efficiencies and try to “give the citizens of the county the most bang for their buck,” he said.

Lois Komensky, of Duryea, who is semi-retired from a position as business manager at Friedman Properties Management.

Komensky said she has extensive work experience in budgets, accounting and finances and would apply her skills to “get the most for our buck as a taxpayer.”

An active volunteer, Komensky said she has no political or governmental experience but believes that could be a strength because she would be viewing matters with “fresh eyes.”

Bonnie Markowski, of Plains Township, who is a faculty specialist at the University of Scranton.

Markowski has served on the county election board and had been appointed to fill a county jury commissioner post in 2010.

She told council her integrity was demonstrated when she voluntarily resigned as jury commissioner shortly before home rule so taxpayers would not be forced to pay her $10,000 annually until the term expired the end of 2013. The post was eliminated by home rule.

Markowski said she has served on many university committees, is open-minded, a strong negotiator and has experience as both a leader and team member.

Eileen Sorokas, of Wilkes-Barre, who served on county council from 2014 through 2017 and is a retired factory worker.

Sorokas said she would be an “excellent short-term replacement” due to her understanding of county government, noting she believes it is her “civic duty to help in a time of need.”

Citing communication as a top skill, Sorokas said she learned how to listen to both the public and council colleagues when she previously served.

Luzerne County Council clerk Sharon Lawrence and council Chairman Tim McGinley listen as one of the candidates for an open seat on the board answers questions Monday night. Nine candidates were interviewed Monday, and three more will be interviewed tonight.

Sean McKeag | For Times Leader

Reach Jennifer Learn-Andes at 570-991-6388 or on Twitter @TLJenLearnAndes.


Nine Luzerne County Council applicants interviewed

WILKES-BARRE — Nine of 12 Luzerne County Democrats interested in a vacant county council seat publicly answered questions about what they could contribute to the office during a Monday night session at the courthouse in Wilkes-Barre.

Council will interview the three remaining contenders — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry and Michael McGlynn — at 6 p.m. Tuesday, with plans to fill the seat vacated by Edward Brominski on Feb. 12. The new appointee will serve until Jan. 6.

Some background on the nine applicants interviewed Monday, along with some of their comments:

Patrick Bilbow, of Avoca, who has 25 years of experience in public education, including 13 administrative, and currently serves as Pittston Area Middle School principal.

Bilbow said he wants to work with the 10 council members to come up with the best solutions for citizens. As a principal, he said he is accustomed to making decisions and resolving problems.

He ran largely because he saw it as an opportunity to get involved instead of sitting back and complaining about and critiquing the council’s decisions.

Dominic Butchko, of Forty Fort, who is a borough councilman, a college student, county Democratic Party Fifth District chairman and secretary of the county party organization.

Butchko said he was raised by a single mother and understands economic struggles. He also said he worked with multiple municipalities and the SPCA on a regional effort to help animals.

As a councilman, Butchko said he already has government experience and can provide a municipal perspective on the impact of county decisions. He would have to resign from borough council if appointed to the county post.

Gene Camoni, of Swoyersville, who is now retired after 40 years in various public school and higher education positions. He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016 and currently is on the county Children and Youth Advisory Board — a post he would give up if he is appointed to council.

Due to his past work as a superintendent at the Old Forge School District, Camoni said he is familiar with the dynamics overseeing a district while reporting to a school board, which would allow him to “see both sides” of issues facing county council and the manager, he said.

Camoni also cited experience working on school policies and budgets and said he became interested in the council seat through his work on the Children and Youth board, saying he believes the council seat would be an opportunity to serve the county on a “broader scale.”

Hal Gabriel, of Wilkes-Barre, who works as principal at Wilkes-Barre Area School District’s James M. Coughlin High School and has held various education and administrative positions in the district for more than 21 years.

Gabriel said he applied for the seat because he is a lifelong county resident and wants to be part of a team continuing to move the county in the right direction.

While never serving in public office, Gabriel said he has relevant experience working with the public — students, parents, faculty and the community — and school boards in his education positions.

Michael Giamber, of Fairmount Township, who is retired after working 23 years with the U.S. Navy managing operations at several naval facilities in Washington, D.C., and working seven years as deputy chief of facilities and operations at the National Gallery of Art in Washington, D.C.

He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016, ran unsuccessfully for county council and was actively involved in supporting and helping to implement the county’s home rule government, which took effect in January 2012.

Giamber said his 30 years in senior management would be an asset to council and that he is hoping to “give back.” He wants to help focus on finishing county policies and procedures, saying there is “a lot of meat that needs to be put on the bones.”

James Kennedy, of Sugarloaf Township, who has 40 years of experience as general and sales manager at a Hazleton area auto dealership and also experience as a logistics and plant superintendent at a chemical company.

He said he loves the county and wants to make a difference, applying his management and budgetary experience to county government.

Kennedy said he never had an opportunity to pursue his interest in public service before due to travel and long hours in his work. Serving in the temporary position would provide an opportunity to seek efficiencies and try to “give the citizens of the county the most bang for their buck,” he said.

Lois Komensky, of Duryea, who is semi-retired from a position as business manager at Friedman Properties Management.

Komensky said she has extensive work experience in budgets, accounting and finances and would apply her skills to “get the most for our buck as a taxpayer.”

An active volunteer, Komensky said she has no political or governmental experience but believes that could be a strength because she would be viewing matters with “fresh eyes.”

Bonnie Markowski, of Plains Township, who is a faculty specialist at the University of Scranton.

Markowski has served on the county election board and had been appointed to fill a county jury commissioner post in 2010.

She told council her integrity was demonstrated when she voluntarily resigned as jury commissioner shortly before home rule so taxpayers would not be forced to pay her $10,000 annually until the term expired the end of 2013. The post was eliminated by home rule.

Markowski said she has served on many university committees, is open-minded, a strong negotiator and has experience as both a leader and team member.

Eileen Sorokas, of Wilkes-Barre, who served on county council from 2014 through 2017 and is a retired factory worker.

Sorokas said she would be an “excellent short-term replacement” due to her understanding of county government, noting she believes it is her “civic duty to help in a time of need.”

Citing communication as a top skill, Sorokas said she learned how to listen to both the public and council colleagues when she previously served.

Luzerne County Council clerk Sharon Lawrence and council Chairman Tim McGinley listen as one of the candidates for an open seat on the board answers questions Monday night. Nine candidates were interviewed Monday, and three more will be interviewed tonight.

Sean McKeag | For Times Leader

Reach Jennifer Learn-Andes at 570-991-6388 or on Twitter @TLJenLearnAndes.


Nine Luzerne County Council applicants interviewed

WILKES-BARRE — Nine of 12 Luzerne County Democrats interested in a vacant county council seat publicly answered questions about what they could contribute to the office during a Monday night session at the courthouse in Wilkes-Barre.

Council will interview the three remaining contenders — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry and Michael McGlynn — at 6 p.m. Tuesday, with plans to fill the seat vacated by Edward Brominski on Feb. 12. The new appointee will serve until Jan. 6.

Some background on the nine applicants interviewed Monday, along with some of their comments:

Patrick Bilbow, of Avoca, who has 25 years of experience in public education, including 13 administrative, and currently serves as Pittston Area Middle School principal.

Bilbow said he wants to work with the 10 council members to come up with the best solutions for citizens. As a principal, he said he is accustomed to making decisions and resolving problems.

He ran largely because he saw it as an opportunity to get involved instead of sitting back and complaining about and critiquing the council’s decisions.

Dominic Butchko, of Forty Fort, who is a borough councilman, a college student, county Democratic Party Fifth District chairman and secretary of the county party organization.

Butchko said he was raised by a single mother and understands economic struggles. He also said he worked with multiple municipalities and the SPCA on a regional effort to help animals.

As a councilman, Butchko said he already has government experience and can provide a municipal perspective on the impact of county decisions. He would have to resign from borough council if appointed to the county post.

Gene Camoni, of Swoyersville, who is now retired after 40 years in various public school and higher education positions. He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016 and currently is on the county Children and Youth Advisory Board — a post he would give up if he is appointed to council.

Due to his past work as a superintendent at the Old Forge School District, Camoni said he is familiar with the dynamics overseeing a district while reporting to a school board, which would allow him to “see both sides” of issues facing county council and the manager, he said.

Camoni also cited experience working on school policies and budgets and said he became interested in the council seat through his work on the Children and Youth board, saying he believes the council seat would be an opportunity to serve the county on a “broader scale.”

Hal Gabriel, of Wilkes-Barre, who works as principal at Wilkes-Barre Area School District’s James M. Coughlin High School and has held various education and administrative positions in the district for more than 21 years.

Gabriel said he applied for the seat because he is a lifelong county resident and wants to be part of a team continuing to move the county in the right direction.

While never serving in public office, Gabriel said he has relevant experience working with the public — students, parents, faculty and the community — and school boards in his education positions.

Michael Giamber, of Fairmount Township, who is retired after working 23 years with the U.S. Navy managing operations at several naval facilities in Washington, D.C., and working seven years as deputy chief of facilities and operations at the National Gallery of Art in Washington, D.C.

He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016, ran unsuccessfully for county council and was actively involved in supporting and helping to implement the county’s home rule government, which took effect in January 2012.

Giamber said his 30 years in senior management would be an asset to council and that he is hoping to “give back.” He wants to help focus on finishing county policies and procedures, saying there is “a lot of meat that needs to be put on the bones.”

James Kennedy, of Sugarloaf Township, who has 40 years of experience as general and sales manager at a Hazleton area auto dealership and also experience as a logistics and plant superintendent at a chemical company.

He said he loves the county and wants to make a difference, applying his management and budgetary experience to county government.

Kennedy said he never had an opportunity to pursue his interest in public service before due to travel and long hours in his work. Serving in the temporary position would provide an opportunity to seek efficiencies and try to “give the citizens of the county the most bang for their buck,” he said.

Lois Komensky, of Duryea, who is semi-retired from a position as business manager at Friedman Properties Management.

Komensky said she has extensive work experience in budgets, accounting and finances and would apply her skills to “get the most for our buck as a taxpayer.”

An active volunteer, Komensky said she has no political or governmental experience but believes that could be a strength because she would be viewing matters with “fresh eyes.”

Bonnie Markowski, of Plains Township, who is a faculty specialist at the University of Scranton.

Markowski has served on the county election board and had been appointed to fill a county jury commissioner post in 2010.

She told council her integrity was demonstrated when she voluntarily resigned as jury commissioner shortly before home rule so taxpayers would not be forced to pay her $10,000 annually until the term expired the end of 2013. The post was eliminated by home rule.

Markowski said she has served on many university committees, is open-minded, a strong negotiator and has experience as both a leader and team member.

Eileen Sorokas, of Wilkes-Barre, who served on county council from 2014 through 2017 and is a retired factory worker.

Sorokas said she would be an “excellent short-term replacement” due to her understanding of county government, noting she believes it is her “civic duty to help in a time of need.”

Citing communication as a top skill, Sorokas said she learned how to listen to both the public and council colleagues when she previously served.

Luzerne County Council clerk Sharon Lawrence and council Chairman Tim McGinley listen as one of the candidates for an open seat on the board answers questions Monday night. Nine candidates were interviewed Monday, and three more will be interviewed tonight.

Sean McKeag | For Times Leader

Reach Jennifer Learn-Andes at 570-991-6388 or on Twitter @TLJenLearnAndes.


Nine Luzerne County Council applicants interviewed

WILKES-BARRE — Nine of 12 Luzerne County Democrats interested in a vacant county council seat publicly answered questions about what they could contribute to the office during a Monday night session at the courthouse in Wilkes-Barre.

Council will interview the three remaining contenders — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry and Michael McGlynn — at 6 p.m. Tuesday, with plans to fill the seat vacated by Edward Brominski on Feb. 12. The new appointee will serve until Jan. 6.

Some background on the nine applicants interviewed Monday, along with some of their comments:

Patrick Bilbow, of Avoca, who has 25 years of experience in public education, including 13 administrative, and currently serves as Pittston Area Middle School principal.

Bilbow said he wants to work with the 10 council members to come up with the best solutions for citizens. As a principal, he said he is accustomed to making decisions and resolving problems.

He ran largely because he saw it as an opportunity to get involved instead of sitting back and complaining about and critiquing the council’s decisions.

Dominic Butchko, of Forty Fort, who is a borough councilman, a college student, county Democratic Party Fifth District chairman and secretary of the county party organization.

Butchko said he was raised by a single mother and understands economic struggles. He also said he worked with multiple municipalities and the SPCA on a regional effort to help animals.

As a councilman, Butchko said he already has government experience and can provide a municipal perspective on the impact of county decisions. He would have to resign from borough council if appointed to the county post.

Gene Camoni, of Swoyersville, who is now retired after 40 years in various public school and higher education positions. He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016 and currently is on the county Children and Youth Advisory Board — a post he would give up if he is appointed to council.

Due to his past work as a superintendent at the Old Forge School District, Camoni said he is familiar with the dynamics overseeing a district while reporting to a school board, which would allow him to “see both sides” of issues facing county council and the manager, he said.

Camoni also cited experience working on school policies and budgets and said he became interested in the council seat through his work on the Children and Youth board, saying he believes the council seat would be an opportunity to serve the county on a “broader scale.”

Hal Gabriel, of Wilkes-Barre, who works as principal at Wilkes-Barre Area School District’s James M. Coughlin High School and has held various education and administrative positions in the district for more than 21 years.

Gabriel said he applied for the seat because he is a lifelong county resident and wants to be part of a team continuing to move the county in the right direction.

While never serving in public office, Gabriel said he has relevant experience working with the public — students, parents, faculty and the community — and school boards in his education positions.

Michael Giamber, of Fairmount Township, who is retired after working 23 years with the U.S. Navy managing operations at several naval facilities in Washington, D.C., and working seven years as deputy chief of facilities and operations at the National Gallery of Art in Washington, D.C.

He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016, ran unsuccessfully for county council and was actively involved in supporting and helping to implement the county’s home rule government, which took effect in January 2012.

Giamber said his 30 years in senior management would be an asset to council and that he is hoping to “give back.” He wants to help focus on finishing county policies and procedures, saying there is “a lot of meat that needs to be put on the bones.”

James Kennedy, of Sugarloaf Township, who has 40 years of experience as general and sales manager at a Hazleton area auto dealership and also experience as a logistics and plant superintendent at a chemical company.

He said he loves the county and wants to make a difference, applying his management and budgetary experience to county government.

Kennedy said he never had an opportunity to pursue his interest in public service before due to travel and long hours in his work. Serving in the temporary position would provide an opportunity to seek efficiencies and try to “give the citizens of the county the most bang for their buck,” he said.

Lois Komensky, of Duryea, who is semi-retired from a position as business manager at Friedman Properties Management.

Komensky said she has extensive work experience in budgets, accounting and finances and would apply her skills to “get the most for our buck as a taxpayer.”

An active volunteer, Komensky said she has no political or governmental experience but believes that could be a strength because she would be viewing matters with “fresh eyes.”

Bonnie Markowski, of Plains Township, who is a faculty specialist at the University of Scranton.

Markowski has served on the county election board and had been appointed to fill a county jury commissioner post in 2010.

She told council her integrity was demonstrated when she voluntarily resigned as jury commissioner shortly before home rule so taxpayers would not be forced to pay her $10,000 annually until the term expired the end of 2013. The post was eliminated by home rule.

Markowski said she has served on many university committees, is open-minded, a strong negotiator and has experience as both a leader and team member.

Eileen Sorokas, of Wilkes-Barre, who served on county council from 2014 through 2017 and is a retired factory worker.

Sorokas said she would be an “excellent short-term replacement” due to her understanding of county government, noting she believes it is her “civic duty to help in a time of need.”

Citing communication as a top skill, Sorokas said she learned how to listen to both the public and council colleagues when she previously served.

Luzerne County Council clerk Sharon Lawrence and council Chairman Tim McGinley listen as one of the candidates for an open seat on the board answers questions Monday night. Nine candidates were interviewed Monday, and three more will be interviewed tonight.

Sean McKeag | For Times Leader

Reach Jennifer Learn-Andes at 570-991-6388 or on Twitter @TLJenLearnAndes.


Nine Luzerne County Council applicants interviewed

WILKES-BARRE — Nine of 12 Luzerne County Democrats interested in a vacant county council seat publicly answered questions about what they could contribute to the office during a Monday night session at the courthouse in Wilkes-Barre.

Council will interview the three remaining contenders — Martin Dartoe, Elaine Maddon Curry and Michael McGlynn — at 6 p.m. Tuesday, with plans to fill the seat vacated by Edward Brominski on Feb. 12. The new appointee will serve until Jan. 6.

Some background on the nine applicants interviewed Monday, along with some of their comments:

Patrick Bilbow, of Avoca, who has 25 years of experience in public education, including 13 administrative, and currently serves as Pittston Area Middle School principal.

Bilbow said he wants to work with the 10 council members to come up with the best solutions for citizens. As a principal, he said he is accustomed to making decisions and resolving problems.

He ran largely because he saw it as an opportunity to get involved instead of sitting back and complaining about and critiquing the council’s decisions.

Dominic Butchko, of Forty Fort, who is a borough councilman, a college student, county Democratic Party Fifth District chairman and secretary of the county party organization.

Butchko said he was raised by a single mother and understands economic struggles. He also said he worked with multiple municipalities and the SPCA on a regional effort to help animals.

As a councilman, Butchko said he already has government experience and can provide a municipal perspective on the impact of county decisions. He would have to resign from borough council if appointed to the county post.

Gene Camoni, of Swoyersville, who is now retired after 40 years in various public school and higher education positions. He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016 and currently is on the county Children and Youth Advisory Board — a post he would give up if he is appointed to council.

Due to his past work as a superintendent at the Old Forge School District, Camoni said he is familiar with the dynamics overseeing a district while reporting to a school board, which would allow him to “see both sides” of issues facing county council and the manager, he said.

Camoni also cited experience working on school policies and budgets and said he became interested in the council seat through his work on the Children and Youth board, saying he believes the council seat would be an opportunity to serve the county on a “broader scale.”

Hal Gabriel, of Wilkes-Barre, who works as principal at Wilkes-Barre Area School District’s James M. Coughlin High School and has held various education and administrative positions in the district for more than 21 years.

Gabriel said he applied for the seat because he is a lifelong county resident and wants to be part of a team continuing to move the county in the right direction.

While never serving in public office, Gabriel said he has relevant experience working with the public — students, parents, faculty and the community — and school boards in his education positions.

Michael Giamber, of Fairmount Township, who is retired after working 23 years with the U.S. Navy managing operations at several naval facilities in Washington, D.C., and working seven years as deputy chief of facilities and operations at the National Gallery of Art in Washington, D.C.

He also served on the county’s citizen manager search committee in 2016, ran unsuccessfully for county council and was actively involved in supporting and helping to implement the county’s home rule government, which took effect in January 2012.

Giamber said his 30 years in senior management would be an asset to council and that he is hoping to “give back.” He wants to help focus on finishing county policies and procedures, saying there is “a lot of meat that needs to be put on the bones.”

James Kennedy, of Sugarloaf Township, who has 40 years of experience as general and sales manager at a Hazleton area auto dealership and also experience as a logistics and plant superintendent at a chemical company.

He said he loves the county and wants to make a difference, applying his management and budgetary experience to county government.

Kennedy said he never had an opportunity to pursue his interest in public service before due to travel and long hours in his work. Serving in the temporary position would provide an opportunity to seek efficiencies and try to “give the citizens of the county the most bang for their buck,” he said.

Lois Komensky, of Duryea, who is semi-retired from a position as business manager at Friedman Properties Management.

Komensky said she has extensive work experience in budgets, accounting and finances and would apply her skills to “get the most for our buck as a taxpayer.”

An active volunteer, Komensky said she has no political or governmental experience but believes that could be a strength because she would be viewing matters with “fresh eyes.”

Bonnie Markowski, of Plains Township, who is a faculty specialist at the University of Scranton.

Markowski has served on the county election board and had been appointed to fill a county jury commissioner post in 2010.

She told council her integrity was demonstrated when she voluntarily resigned as jury commissioner shortly before home rule so taxpayers would not be forced to pay her $10,000 annually until the term expired the end of 2013. The post was eliminated by home rule.

Markowski said she has served on many university committees, is open-minded, a strong negotiator and has experience as both a leader and team member.

Eileen Sorokas, of Wilkes-Barre, who served on county council from 2014 through 2017 and is a retired factory worker.

Sorokas said she would be an “excellent short-term replacement” due to her understanding of county government, noting she believes it is her “civic duty to help in a time of need.”

Citing communication as a top skill, Sorokas said she learned how to listen to both the public and council colleagues when she previously served.

Luzerne County Council clerk Sharon Lawrence and council Chairman Tim McGinley listen as one of the candidates for an open seat on the board answers questions Monday night. Nine candidates were interviewed Monday, and three more will be interviewed tonight.

Sean McKeag | For Times Leader

Reach Jennifer Learn-Andes at 570-991-6388 or on Twitter @TLJenLearnAndes.


Voir la vidéo: Cuál es la diferencia entre una persona en condición de discapacidad y con discapacidad?